150e anniversaire du Canada

Il y a 150 ans, nos ancêtres se posaient la question : « Comment décrire ce nouveau vaste Canada qui est le nôtre? » L’expression « Royaume du Canada » est proposée, mais ne convient pas parfaitement. Puis, au cours de sa lecture quotidienne de la Bible, Samuel Tilley — un des Pères de la Confédération — tombe avec stupéfaction sur le psaume 72:8 : « Il dominera d’une mer à l’autre. » 150 ans plus tard, ce même verset est gravé sur la Tour de la Paix et rappelle à tous les visiteurs du Parlement du Canada que la main de Dieu domine effectivement sur le Canada depuis la Confédération.

Le 1er juillet, nous nous rassemblons, fiers Canadiens, pour célébrer le 150e anniversaire de notre grand pays. Je suis reconnaissant de pouvoir le qualifier de prospère, diversifié, stable, attentionné, empreint de compassion et libre. Le Canada est réellement une terre à la force et aux possibilités infinies.

À la fête du Canada, nous nous rassemblons pacifiquement pour rendre hommage à la vision et aux valeurs fondamentales de nos ancêtres en travaillant ensemble pour bâtir un Canada toujours meilleur et plus fort pour les générations à venir.

Le visage de la nation a beau changer, nos valeurs fondamentales demeurent les mêmes : rigueur, intégrité, respect, don de soi et charité. Ce sont les valeurs que nous devons protéger et maintenir. N’oublions pas en célébrant le 150e anniversaire du Canada les fondations solides sur lesquelles nous avons bâti ce grand pays, et soyons inébranlables en déclarant : « Il dominera d’une mer à l’autre » pendant encore 150 ans et plus.