La crise des migrants illégaux s’aggrave

Selon les renseignements à notre disposition, le nombre de migrants qui entrent illégalement au Canada a « explosé » au cours de la dernière semaine. Seulement pendant la journée du 2 août, 600 personnes sont entrées illégalement au Québec.

Au départ, seulement quelques migrants traversaient la frontière chaque semaine. Par la suite, des dizaines ont suivi leur trace. Ce nombre a ensuite augmenté pour atteindre plusieurs centaines par semaine. Le président du Syndicat des douanes et de l’immigration affirme maintenant que des centaines de personnes entrent illégalement au pays chaque jour, au Québec uniquement.

Selon le président du Syndicat des douanes et de l’immigration, Jean-Pierre Fortin, les estimations du gouvernement fédéral, selon lesquelles environ 150 personnes entrent au pays chaque jour, sont « absurdes ». M. Fortin a déclaré ce qui suit dans le cadre d’une entrevue avec le National Observer :

« Les fonctionnaires essaient de minimiser l’importance de l’afflux de migrants au pays et de rassurer les gens, mais je continue d’affirmer que nous sommes réellement au cœur d’une crise, compte tenu de l’arrivée massive de nombreux demandeurs d’asile au pays. Il est absurde de prétendre qu’il n’est question que de 150 personnes. »

« Le nombre de migrants a commencé à augmenter en flèche il y a environ une semaine et demie. Des agents m’ont dit qu’environ 500 personnes sont arrivées mardi et mercredi matin; j’ai confirmé auprès d’eux que mercredi, 600 personnes sont arrivées au pays. Ces chiffres m’ont été fournis par des agents qui travaillent sur le terrain, et non par des gens qui travaillent dans des bureaux à Ottawa ou à Montréal. »

« Je compte 35 ans de service. J’ai occupé le poste d’agent sur le terrain, à la frontière, pendant 18 ans, et je n’ai jamais rien vu de tel. »

Il est évident que l’inaction du gouvernement libéral a aggravé le problème. Justin Trudeau doit prendre la situation en main avant qu’elle prenne des proportions incontrôlables.