Les attaques de Justin Trudeau contre les agriculteurs et les petites entreprises continuent

Imaginez que vous payez 73 % d’impôt sur votre revenu? Cela semble un peu fou, non? Eh bien, c’est exactement ce que Justin Trudeau propose dans son nouveau plan fiscal pour les propriétaires d’entreprises locales, les agriculteurs et les professionnels. De plus, à la reprise des travaux du Parlement, lundi dernier, il a décidé d’en rajouter en indiquant vouloir faire adopter ces nouvelles propositions fiscales à toute vitesse et en fixant au 2 octobre 2017 la date limite pour étudier les changements et en débattre au Parlement.

Malgré le tollé soulevé partout au Canada, et même au sein de son propre parti, Trudeau indique qu’il n’a pas l’intention de s’excuser et qu’il compte bien aller de l’avant avec cette hausse massive de l’impôt.

Nous ne parlons pas ici de sociétés multinationales riches (à qui Trudeau a remis des centaines de millions de dollars en subventions tirées directement dans les poches des contribuables canadiens). Nous parlons d’entreprises locales, soit de petites entreprises familiales, d’agriculteurs et d’entrepreneurs locaux, et de toutes les personnes qu’elles emploient.

Je sais que j’ai déjà écrit sur la question, mais ces changements massifs affaibliront grandement notre économie. Les petites entreprises sont l’épine dorsale du Canada. Elles créent des millions d’emplois partout au pays et elles sont le mortier de nos communautés.

Les conservateurs se battront jusqu’au bout contre cette hausse des impôts parce que le Parti conservateur du Canada est le parti de la prospérité pour tous, et non pour quelques groupes choisis seulement.

La date limite du 2 octobre approche à grands pas et le temps presse pour stopper ces changements. Si vous êtes d’accord et si vous croyez que ces hausses d’impôts sont mauvaises pour les Canadiens, nous vous prions de prendre le temps d’envoyer un courriel ou une lettre à Justin Trudeau et à Bill Morneau pour leur indiquer que vous n’approuvez PAS cette attaque fiscale contre les petites entreprises, les agriculteurs et les professionnels.

Si vous souhaitez communiquer directement avec eux, voici leurs coordonnées:

Cabinet du premier ministre
80, rue Wellington
Ottawa (Ontario) K1A 0A2
Téléphone : 613 995-0253
Télécopieur : 613-941-6900
Courriel : justin.trudeau@parl.gc.ca

Ministre des Finances
L’honorable William Francis Morneau
Ministère des Finances du Canada
90, rue Elgin
Ottawa (Ontario) K1A 0G5
Téléphone : 613 992-1377
Courriel : Bill.Morneau@parl.gc.ca