Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Auditor General Calls Out Liberal Failures

[:en]A new report by the Auditor General is deeply critical of the Trudeau Government’s handling of the mess at Canada’s border.

In response to Justin Trudeau’s reckless “welcome to Canada” tweet, tens of thousands of migrants have illegally crossed Canada’s border seeking asylum.

This influx has created a two-tiered immigration system, where those who cross illegally jump-the-que at the expense of legitimate refugee claimants and those would be immigrants seeking to make Canada their home.

The report states that if the current rate of illegal crossings holds steady, the wait-time for a decision on asylum claims will increase to five years—with Canadian taxpayers footing the bill while they wait.

This latest audit also confirms numerous national security concerns.

The report reveals that neither the Canadian Border Services Agency nor Immigration, Citizenship & Refuges Canada have the necessary measures in place to ensure the information on asylum seekers is accurate and complete.

Auditors discovered files with illegible scans of identity documents and other errors.

In their small representative sample, auditors found four hundred claims that did not have biometric checks for criminal records or identity completed. Neither agency properly tracked whether criminal background checks were even completed.

Canadians, and would be Canadians, deserve better, and Canada’s Conservatives will deliver. We will have an immigration system that is fair and orderly, based on merit and the rule of law. We will prioritize the world’s most vulnerable and those who do the work to come to Canada the right way. We will have a system that is worthy of the promise that is Canada.[:fr]Dans son nouveau rapport, le vérificateur général se montre très critique envers la méthode adoptée par le gouvernement Trudeau pour traiter les demandes d’asile.

En réaction au « Bienvenue au Canada » que Justin Trudeau a gazouillé en 2017, des dizaines de milliers de migrants ont traversé clandestinement la frontière du Canada pour demander l’asile.

Comme le receveur général le signale, cet afflux a mis à l’épreuve « la capacité du système de détermination du statut de réfugié du Canada de traiter les demandes dans un délai convenable ». La situation a suscité des inquiétudes quant aux migrants clandestins qui passeraient avant de nouveaux arrivants potentiels qui eux empruntent les voies officielles.

Le rapport indique que, si la fréquence des passages clandestins se maintient, le temps d’attente pour une décision sur une demande d’attente augmentera à cinq ans, et les contribuables canadiens paieront la note pendant ce temps.

Sa dernière vérification confirme aussi de nombreuses préoccupations sur la sécurité nationale.

Le rapport révèle que ni l’Agence canadienne des services frontalières ni le ministère de l’Immigration, de la Citoyenneté et des Réfugiés ne disposent pas des moyens de vérifier si les renseignements sur les demandeurs d’asile sont exacts et complets.

Les vérificateurs ont aussi découvert des dossiers avec la numérisation illisible des pièces d’identité et d’autres irrégularités.

Dans leur petit échantillon représentatif, les vérificateurs ont trouvé 400 réclamations dont les contrôles biométriques n’ont pas été effectués pour déterminer l’identité ou l’existence du dossier criminel. Aucune entité n’avait vérifié les antécédents criminels.

Les Canadiens, et ceux qui l’aspirent à l’être, ont besoin d’avoir confiance dans notre système d’immigration et de détermination du statut de réfugiés. Les conservateurs sont convaincus qu’un système fondé sur des règles est juste, ordonné et humain pour ceux qui cherchent à fonder un foyer au Canada. Nous prônerons toujours un système qui accorde la priorité aux personnes les plus faibles du monde et qui protège l’intégrité des frontières du Canada.[:]