Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Citizens Can Still Make a Difference

[:en]I’d like to use my column, this week, to commend the hard work of a small group of Provencher residents who reached out to me regarding the critical need for access to Trikafta in Canada for those living with cystic fibrosis.

Cystic fibrosis (CF) is an inherited disorder that causes severe damage to the lungs, digestive system and other organs in the body.

Trikafta, a new triple-combination drug, is used to both treat the symptoms of cystic fibrosis and to target the genetic defect that causes the disease.

In March of 2020, I was able to meet with this group, learn about cystic fibrosis and the difference Trikafta could make. For Canadians living with CF, access to Trikafta could literally mean the difference between life and death.

My team and I, along with a group of other Conservative MP’s, went to work. In May 2020, fifty-nine Conservative MPs sent an open letter to federal Health Minister Patty Hajdu urging Health Canada to approve the drug for distribution in Canada. Parliamentarians also came together, across party lines, to press for action, such as through the All Party Emergency Access to Trikafta Caucus.

I had the opportunity to lobby the Liberal Government on behalf of these constituents and in June of this year we saw results. Health Canada approved the drug for sale in Canada.

Last week, the Government of Manitoba announced it was adding Trikafta to its drug formulary, qualifying the medication for coverage.

This is great news for those living with cystic fibrosis and their families.

I am thankful for the Government of Manitoba’s swift response to add this drug to their formulary so Manitobans suffering from cystic fibrosis can get the medicine they need.

For those waiting for access, I know this has been a long time in coming. Thank you for your tireless dedication to seeing this through. This achievement will make a world of difference in the lives of those with CF.

It is also a reminder that, despite our differences, government can still work together for Canadians, and that a small group of committed people can make a huge difference.[:fr]J’aimerais profiter de ma chronique, cette semaine, pour saluer le travail acharné d’un petit groupe de résidents de Provencher qui m’ont contacté pour me faire part de la nécessité absolue d’avoir accès au Trikafta au Canada pour les personnes atteintes de fibrose kystique.

La fibrose kystique (FK) est une maladie héréditaire qui cause de graves dommages aux poumons, au système digestif et à d’autres organes du corps.

Trikafta, un nouveau médicament à triple combinaison, est utilisé à la fois pour traiter les symptômes de la fibrose kystique et pour cibler l’anomalie génétique à l’origine de la maladie.

En mars 2020, j’ai pu rencontrer ce groupe, me renseigner sur la fibrose kystique et sur la différence que Trikafta pourrait faire. Pour les Canadiens vivant avec la fibrose kystique, l’accès au Trikafta pourrait littéralement être une question de vie ou de mort.

Mon équipe et moi, ainsi qu’un groupe d’autres députés conservateurs, nous sommes mis au travail. En mai 2020, 59 députés conservateurs ont envoyé une lettre ouverte à la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, demandant à Santé Canada d’approuver la distribution du médicament au Canada. Les parlementaires se sont également réunis, au-delà des lignes de parti, pour faire pression en faveur d’une action, notamment par le biais du caucus multipartite pour l’accès d’urgence au Trikafta.

J’ai eu l’occasion de faire pression sur le gouvernement libéral au nom de ces électeurs et, en juin de cette année, nous avons vu des résultats. Santé Canada a approuvé la vente du médicament au Canada.

La semaine dernière, le gouvernement du Manitoba a annoncé qu’il ajoutait le Trikafta à sa liste de médicaments, ce qui rend le médicament admissible à une couverture.

C’est une excellente nouvelle pour les personnes atteintes de fibrose kystique et leurs familles.

Je suis reconnaissant au gouvernement du Manitoba d’avoir réagi rapidement en ajoutant ce médicament à sa liste afin que les Manitobains atteints de fibrose kystique puissent obtenir le traitement dont ils ont besoin.

Pour ceux qui attendent d’y avoir accès, je sais que le processus a été long. Je vous remercie de votre dévouement inlassable pour mener à bien ce projet. Cette réalisation fera une grande différence dans la vie des personnes atteintes de fibrose kystique.

Elle nous rappelle également que, malgré nos différences, le gouvernement peut toujours travailler ensemble pour les Canadiens, et qu’un petit groupe de personnes engagées peut faire une énorme différence.[:]