Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Edmonton and Las Vegas – A Heartbreaking Week

[:en]It has been a tragic and heartbreaking week.

Events in Edmonton and Las Vegas remind us how fragile life is and how it can be taken from us in an instant.

Our thoughts and prayers go out to the victims of these terrible acts of violence and to their families and friends who are suffering indescribable sorrow and grief.

On Saturday night, Abdulahi Hasan Sharif, a Somali refugee living in Edmonton, took direct aim at Edmonton Police Constable Michael Chernyk with his car, knocking him several feet into the air. Sharif then left his vehicle and proceeded to viciously attack the injured officer with a knife. The officer resisted his attacker and miraculously survived.

Sharif fled the scene on foot and later reappeared in a U-Haul truck on Jasper Avenue, running down four pedestrians before losing control of the vehicle and being apprehended by police.

He has been charged with five counts of attempted murder, four counts of criminal flight causing bodily harm, and one count each of dangerous driving and possession of a weapon for a dangerous purpose. Terrorism charges could also be laid at a later date.

Then, only 24 hours later, Stephen Paddock – a resident of Mesquite Nevada – shot and killed 59 people and injured well over 500 others from his hotel room window in Las Vegas. The motive for this is brutal act is still unclear but it is now officially listed as the worst mass shooting in U.S. history.

4 Canadians are among the dead and at least seven other Canadians were wounded – including two Manitobans.

Yet, stories of heroism are also emerging from this horrible incident with many people risking their lives to save others that were injured. Stories of spouses staying with their injured partners while bullets flew all around them. Stories of people using their bodies as human shields to protect others. And of course accounts of the brave actions of the first responders who rushed to the aid of the fallen and wounded amid what many describe as a “war zone”.

Jordan McIldoon, Jessica Klymchuk, Calla Medig, and Tara Roe are the Canadians who lost their lives in this horrifying attack.

The families of these victims and the others injured and killed will be experiencing incredible grief as they struggle to come to grips with the fate of their loved ones. None of us can understand the pain they must be feeling at this moment. All we can do is offer our prayers and support.

While it is incumbent upon us to take steps to prevent future incidents like this, right now we grieve with those who have lost their loved ones.
[:fr]La semaine a été bouleversante. Tragique.

Les événements survenus à Edmonton et à Las Vegas nous rappellent la fragilité de la vie et la soudaineté avec laquelle elle peut nous être enlevée.

Nos pensées et nos prières vont aux victimes de ces actes de violence terribles ainsi qu’aux membres de leur famille et à leurs amis, qui sont affligés d’une douleur et d’une peine indescriptibles.

Samedi soir, Abdulahi Hasan Sharif, un réfugié somalien vivant à Edmonton, a foncé directement avec sa voiture sur l’agent Michael Chernyk, du service de police d’Edmonton, le propulsant plusieurs pieds dans les airs. L’assaillant a ensuite quitté son véhicule pour poignarder sauvagement le policier blessé. Michael Chernyk a résisté à son agresseur et a miraculeusement survécu.

Abdulahi Hasan Sharif a fui les lieux à pied pour réapparaître plus tard dans un camion de l’entreprise U Haul sur l’avenue Jasper, happant quatre piétons avant de perdre le contrôle du véhicule et d’être appréhendé par la police.

Il fait face à 11 chefs d’accusation : cinq pour tentative de meurtre, quatre pour conduite dangereuse causant des lésions corporelles, un pour conduite dangereuse et un autre pour port d’arme dans un dessein dangereux. Des accusations de terrorisme pourraient également être portées contre lui ultérieurement.

Puis, 24 heures plus tard seulement, Stephen Paddock – un résident de Mesquite, au Nevada – a abattu par balle 59 personnes et en a blessé bien au-delà de 500 depuis la fenêtre de sa chambre d’hôtel à Las Vegas. On ne connaît pas encore le motif de cet acte brutal reconnu désormais comme la pire fusillade de l’histoire des États-Unis.
Quatre Canadiens figurent parmi les victimes et au moins sept autres ont été blessés, dont deux Manitobains.

Et pourtant, des témoignages d’héroïsme – dans lesquels de nombreuses personnes ont risqué leur vie pour sauver celle de blessés – ressortent aussi de cet incident horrible. Des conjoints demeurant aux côtés de leur partenaire blessé tandis que les balles pleuvaient autour d’eux. Des personnes se servant de leur corps comme bouclier pour en protéger d’autres. Et, bien sûr, la bravoure des premiers répondants qui se sont précipités à l’aide des morts et des blessés dans ce que beaucoup ont décrit comme une « zone de guerre ».
Jordan McIldoon, Jessica Klymchuk, Calla Medig et Tara Roe sont les Canadiens qui ont perdu la vie dans cette attaque effroyable.

La tristesse des familles de ces victimes et des autres personnes blessées et tuées pendant qu’elles tenteront d’accepter le sort de leur proche sera très profonde. Aucun d’entre nous ne peut comprendre la douleur qu’elles doivent ressentir en ce moment. Tout ce que nous pouvons faire, c’est d’offrir nos prières et notre soutien.

Certes, il est de notre devoir de prendre les mesures nécessaires pour prévenir d’autres incidents du genre; mais pour le moment, nous pleurons avec eux la perte de leur être cher.
[:]