Nominate someone deserving for the King Charles III Coronation Medal - Click here!

Falk Responds to Liberal Economic ‘Snapshot’

[:en]Ottawa, ON – Ted Falk, Member of Parliament for Provencher, responded today to the Liberal government’s Economic and Fiscal ‘Snapshot’.

Yesterday, Finance Minister Bill Morneau tabled the ‘Snapshot’ in the House of Commons, confirming that the Liberal government is running a deficit of $343.2 billion this year. Additionally, for the first time in Canadian history, the net federal debt will reach over $1 trillion. The ‘snapshot’ also shows a revenue loss of $71.1 billion, spending increases of $236.9 billion, and that the federal debt has increased to 49.1 per cent of GDP.

“These numbers are troubling to say the least,” said Falk. “But equally troubling is the Liberal government’s failure to outline a plan to help Canadians return to work and restart our economy.”

“Of all the G7 countries, Canada has the highest unemployment rate, is the only one to have lost its AAA credit rating, and is the only one lacking a recovery plan. Canada is falling behind,” Falk noted.

Canadians have experienced a variety of challenges as a result of the COVID-19 restrictions and Conservatives have worked to put forward constructive solutions to meet the needs of workers, families, and small businesses through this time. Falk says the focus must now turn to economic recovery.

“Conservatives know Canada’s economic strength lies in our people. Our economic recovery will be driven by Canadians’ hard work, innovation, and entrepreneurial spirit. That’s why Conservatives are fighting to get workers and local businesses back on their feet as soon as possible.”

“I continue to work with my colleagues across party lines to ensure Canadians get the help they need along the way, and I continue to work with my Conservative colleagues to press the Trudeau government to lay out a transparent plan to guide Canada’s recovery.”[:fr]Ottawa (Ontario) – Le député de Provencher, Ted Falk, a réagi aujourd’hui au portrait économique et budgétaire du gouvernement libéral.

Hier, le ministre des Finances, Bill Morneau, a déposé le portrait économique et budgétaire à la Chambre des communes, confirmant ainsi que le gouvernement libéral enregistre un déficit de 343,2 milliards de dollars cette année. En outre, pour la première fois dans l’histoire du Canada, la dette fédérale nette dépassera le cap du billion de dollars. Le portrait montre également une perte de recettes de 71,1 milliards de dollars, une augmentation des dépenses de 236,9 milliards de dollars et une augmentation de la dette fédérale, qui représente maintenant 49,1 % du PIB.

« Ces chiffres sont pour le moins troublants », a déclaré M. Falk. « Il est tout aussi troublant de constater que le gouvernement libéral n’est pas parvenu à présenter un plan pour aider les Canadiens à retourner au travail et relancer notre économie. »

« De tous les pays du G7, le Canada est celui qui affiche le taux de chômage le plus élevé, est le seul à avoir perdu sa cote de crédit AAA et est le seul à ne pas avoir de plan de relance. Le Canada accuse du retard », a souligné M. Falk.

Les Canadiens ont éprouvé diverses difficultés en raison des restrictions associées à la COVID 19 et les conservateurs se sont employés à proposer des solutions constructives afin de répondre aux besoins des travailleurs, des familles et des petites entreprises pendant cette période. Selon M. Falk, l’accent doit maintenant être mis sur la reprise économique.

« Les conservateurs savent que la force économique du Canada réside dans son peuple. La reprise économique de notre pays repose sur le travail acharné, l’innovation et l’esprit d’entreprise des Canadiens. C’est pour cette raison que les conservateurs se battent pour que les travailleurs et les entreprises locales puissent retomber sur leurs pieds le plus rapidement possible. »

« Je continue de travailler avec mes collègues de tous les partis pour faire en sorte que les Canadiens reçoivent l’aide dont ils ont besoin, et je continue aussi de travailler avec mes collègues conservateurs pour faire pression sur le gouvernement Trudeau afin qu’il présente un plan transparent pour orienter la reprise économique au Canada. »[:]