Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Fall Priorities

This week the Conservative caucus has been holding meetings in Halifax in advance of the start of the fall session of Parliament.  Canada’s Conservatives are a united team, focused on holding the Liberal Government accountable for its uncontrolled spending and reckless decisions.  The objective of our gathering has been to discuss our priorities and strategies as we work to ensure the voices of Canadians are heard in Parliament.  Here are a few things you can count on as Parliamentarians return to Ottawa.

Conservatives will continue to be the voice of the taxpayer.  Since the last election, Conservatives have vigorously opposed the Liberal tax-and-spend agenda.  The Liberals have already moved to increase taxes in order to fuel their out-of-control spending.  It began with an abandoned campaign promise to reduce taxes for small businesses and continues with the introduction of a CPP tax hike that will cost a family with two working parents as much as $2,200 a year.  We will fight to keep taxes low so families can keep more of their hard-earned money and spend it on their priorities – not Prime Minister Trudeau’s.

Conservatives will continue to hold the Liberal Government to account for their betrayal of middle-class Canadians.  The Liberals have cut back the amounts that Canadians can save tax-free and ended tax credits for children’s fitness and art, as well as for post-secondary education and textbooks, all while breaking their promise to keep deficit spending under $10 billion annually.  Conservatives know that Canadians don’t want to foot the bill for irresponsible Liberal waste and we will work to defend Canadians’ pocket books every step of the way.

Another priority will be to press the Liberals for answers regarding their motive and lack of information surrounding a potentially dangerous military deployment in Sub-Saharan Africa under the guise of so-called “peacekeeping”.  The Liberal Government has committed to deploy up to 600 Canadian troops to United Nations operations without providing Canadians with any details as to where, when, or why our troops will be deployed.  While many questions remain unanswered, we do know that the Liberals are sending almost half a billion dollars to the United Nations at a time when that investment is desperately needed at home.

As we return to Ottawa, Conservatives will keep our tone respectful but we will not shy away from calling the Liberals to account on the issues that matter to Canadians.  Our team is looking forward to providing strong representation in Parliament and Canadians can count on us to look out for their interests.

Cette semaine, le caucus conservateur a tenu des réunions à Halifax avant le début de la session d’automne du Parlement. Les conservateurs du Canada forment une équipe unie, résolue à demander des comptes au gouvernement fédéral pour ses dépenses inconsidérées et ses décisions irréfléchies. Notre réunion avait pour objectif de discuter de nos priorités et stratégies alors que nous travaillons à faire en sorte que les voix des Canadiens soient entendues au Parlement. Voici quelques dossiers sur lesquels vous pouvez compter sur nous alors que les parlementaires reviennent à Ottawa.

Les conservateurs continueront d’être les porte‑paroles des contribuables. Depuis les dernières élections, les conservateurs se sont vigoureusement opposés au programme « imposer et dépenser » des libéraux. Les libéraux ont déjà commencé à augmenter les impôts afin de pouvoir soutenir leurs dépenses effrénées. Ils ont d’abord commencé par rompre la promesse faite pendant leur campagne électorale de réduire les impôts pour les petites entreprises et ils ont poursuivi en augmentant les taux des prestations du RPC, ce qui coûtera aux familles dont les deux parents travaillent autant que 2 200 $ par année. Nous nous battrons pour maintenir les impôts à un faible niveau de sorte que les familles puissent garder une plus grande partie de l’argent qu’elles ont gagné à la sueur de leur front pour la dépenser selon leurs priorités – et non celles du premier ministre Trudeau.

Les conservateurs continueront de demander au gouvernement libéral de rendre des comptes pour avoir trahi les Canadiens de la classe moyenne. Les libéraux ont réduit les montants libres d’impôt que les Canadiens peuvent épargner et ils ont mis fin au crédit d’impôt pour la condition physique et les activités artistiques des enfants, ainsi que pour les études postsecondaires et les manuels, tout cela en rompant leur promesse de maintenir le déficit budgétaire en deçà de 10 milliards de dollars par année. Les conservateurs savent que les Canadiens ne veulent pas payer la facture pour le gaspillage irresponsable des libéraux et nous nous efforcerons de défendre les intérêts financiers des Canadiens de toutes les manières possibles.

Une autre priorité consistera à exhorter les libéraux à donner des réponses concernant leur motif et l’absence d’information entourant un déploiement militaire potentiellement dangereux dans l’Afrique subsaharienne sous le couvert d’une soi‑disant mission de « maintien de la paix ». Le gouvernement libéral s’est engagé à déployer jusqu’à 600 soldats canadiens dans le cadre des opérations des Nations Unies sans fournir aux Canadiens de détails quant à savoir où, quand ni pourquoi nos soldats seront déployés. Bien que plusieurs questions demeurent sans réponse, nous savons que les libéraux envoient presque un demi-milliard de dollars aux Nations Unies alors que nous avons désespérément besoin de cet investissement au pays.

Lors de leur retour à Ottawa, les conservateurs maintiendront un ton respectueux mais nous ne nous gênerons pas pour demander aux libéraux de rendre des comptes sur les enjeux qui importent aux Canadiens. Notre équipe se réjouit à la perspective d’assurer une forte représentation au Parlement et les Canadiens peuvent compter sur nous pour veiller à leurs intérêts.