Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

First Nation’s Chiefs’ Salaries Made Public for the First Time

I commend our Conservative Government for introducing and passing legislation that requires First Nations Governments to open their financial statements to the public. Included in this law is the requirement that Chiefs disclose their incomes.

It has been a long time coming that Chiefs and Council disclose their incomes to the taxpayer and the very people they represent.

In March of 2013, the First Nations Financial Transparency Act (FTNA – Bill C-27) received Royal Assent in Parliament. This resulted in basic First Nations financial information being available to their members and published on the Aboriginal Affairs and Northern Development website as of July 2014.

First Nations have 120 days after the end of the financial year to publish the documents online. These financial documents include:

  • audited consolidated financial statements;
  • the Schedule of Remuneration and Expenses;
  • the auditor’s written report respecting the consolidated financial statements; and
  • the auditor’s report or the review engagement report, as the case may be, respecting the Schedule of Remuneration and Expenses.

This is much welcomed news for both the taxpayer and the people who are represented by First Nations Governments. In a modern and digital age, I don’t see any reason why Chief’s salaries wouldn’t be disclosed.

Most recently Justin Trudeau stated that, if elected, he would repeal the First Nations Financial Transparency Act.

Our Government believes that First Nations deserve transparency and accountability from their band leaders. That is why we passed the First Nations Financial Transparency Act, which empowers community members and ensures that they are informed of their community’s financial situation. Justin Trudeau voted against the bill.

Despite Trudeau’s opposition, Phyllis Sutherland, a Peguis band member and President of the Peguis Accountability Coalition, supports our legislation. She has publicly stated that “Bill C-27 will lead to big changes in accountability and transparency in First Nation communities. People at the grassroots level will be able to access information about their community without fear of intimidation or reprisal.”

Like Phyllis Sutherland, I believe that many people in Provencher support Bill C-27. If you would like to comment on our efforts to disclose First Nations Chiefs’ salaries online, please feel free to write or contact my office at:

8-227 Main St.
Steinbach, MB
R5G 1Y7
204-326-9889

I thank you for taking the time to share your opinions with me on this important issue.

Sincerely,

Ted Falk
MP for Provencher

 

 

 

 Je félicite notre gouvernement conservateur pour avoir déposé et fait adopter un projet de loi exigeant des gouvernements des Premières Nations qu’ils divulguent leurs états financiers au public. Cette loi prévoit également que les chefs dévoilent leurs revenus.

Il y a longtemps que l’on souhaite que les chefs et les conseils divulguent leurs revenus aux contribuables et aux gens qu’ils représentent.

En mars 2013, la Loi sur la transparence financière des Premières Nations (LTFPN – projet de loi C-27) a reçu la sanction royale au Parlement. Ainsi, l’information financière essentielle des Premières Nations peut être consultée par les membres des Premières Nations, en plus d’être publiée dans le site Web d’Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, depuis juillet 2014.

Les Premières Nations doivent publier leurs documents en ligne dans les 120 jours suivant la fin de l’exercice. Cette publication concerne les documents financiers suivants :

  • les états financiers consolidés vérifiés;
  • l’annexe des rémunérations et des dépenses;
  • le rapport écrit du vérificateur sur les états financiers consolidés;
  • le rapport du vérificateur ou le rapport de mission d’examen, selon le cas,      sur l’annexe des rémunérations et des dépenses.

Ce sont d’excellentes nouvelles pour les contribuables et les gens que représentent les gouvernements des Premières Nations. En cette ère moderne et numérique, je ne vois pas pourquoi le salaire des chefs ne serait pas publié.

Justin Trudeau a tout dernièrement déclaré que, s’il était élu, il abrogerait la Loi sur la transparence financière des Premières Nations.

Notre gouvernement croit que les Premières Nations méritent la transparence et la responsabilité de leurs chefs de bande. Voilà pourquoi nous avons adopté la Loi sur la transparence financière des Premières Nations, qui donne des outils aux membres des communautés et qui leur permet de se tenir au courant de la situation financière de leur communauté. Justin Trudeau a voté contre.

Malgré l’opposition de M. Trudeau, Phyllis Sutherland, membre de la bande de Peguis et présidente de la coalition pour la transparence de Peguis, appuie notre loi. Celle-ci a publiquement déclaré que « [l]e projet de loi C-27 mènera à de grands changements en matière de responsabilité et de transparence dans les collectivités des Premières Nations. Les personnes sur le terrain seront en mesure d’accéder à des renseignements au sujet de leurs collectivités sans avoir peur d’être victime d’intimidation ou de représailles. »

Comme Phyllis Sutherland, je crois qu’ils sont nombreux dans Provencher à appuyer le projet de loi C-27. Pour exprimer votre point de vue sur nos efforts pour la publication en ligne du salaire des chefs des Premières Nations, n’hésitez pas à écrire ou téléphoner à mon bureau :

8-227, rue Main
Steinbach (Manitoba)
R5G 1Y7
204-326-9889

Je vous remercie de prendre le temps de me faire part de votre opinion sur cette question importante.

Sincères salutations,

Ted Falk
Député de Provencher