Les citoyens peuvent encore faire bouger les choses

J’aimerais profiter de ma chronique, cette semaine, pour saluer le travail acharné d’un petit groupe de résidents de Provencher qui m’ont contacté pour me faire part de la nécessité absolue d’avoir accès au Trikafta au Canada pour les personnes atteintes de fibrose kystique.

La fibrose kystique (FK) est une maladie héréditaire qui cause de graves dommages aux poumons, au système digestif et à d’autres organes du corps.

Trikafta, un nouveau médicament à triple combinaison, est utilisé à la fois pour traiter les symptômes de la fibrose kystique et pour cibler l’anomalie génétique à l’origine de la maladie.

En mars 2020, j’ai pu rencontrer ce groupe, me renseigner sur la fibrose kystique et sur la différence que Trikafta pourrait faire. Pour les Canadiens vivant avec la fibrose kystique, l’accès au Trikafta pourrait littéralement être une question de vie ou de mort.

Mon équipe et moi, ainsi qu’un groupe d’autres députés conservateurs, nous sommes mis au travail. En mai 2020, 59 députés conservateurs ont envoyé une lettre ouverte à la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, demandant à Santé Canada d’approuver la distribution du médicament au Canada. Les parlementaires se sont également réunis, au-delà des lignes de parti, pour faire pression en faveur d’une action, notamment par le biais du caucus multipartite pour l’accès d’urgence au Trikafta.

J’ai eu l’occasion de faire pression sur le gouvernement libéral au nom de ces électeurs et, en juin de cette année, nous avons vu des résultats. Santé Canada a approuvé la vente du médicament au Canada.

La semaine dernière, le gouvernement du Manitoba a annoncé qu’il ajoutait le Trikafta à sa liste de médicaments, ce qui rend le médicament admissible à une couverture.

C’est une excellente nouvelle pour les personnes atteintes de fibrose kystique et leurs familles.

Je suis reconnaissant au gouvernement du Manitoba d’avoir réagi rapidement en ajoutant ce médicament à sa liste afin que les Manitobains atteints de fibrose kystique puissent obtenir le traitement dont ils ont besoin.

Pour ceux qui attendent d’y avoir accès, je sais que le processus a été long. Je vous remercie de votre dévouement inlassable pour mener à bien ce projet. Cette réalisation fera une grande différence dans la vie des personnes atteintes de fibrose kystique.

Elle nous rappelle également que, malgré nos différences, le gouvernement peut toujours travailler ensemble pour les Canadiens, et qu’un petit groupe de personnes engagées peut faire une énorme différence.