Un projet de loi conservateur sur l’environnement franchit l’étape de la troisième lecture

Ottawa, Ontario – Hier, le député Ted Falk a voté en faveur d’un projet de loi visant à interdire l’exportation des déchets plastiques du Canada vers des pays étrangers.

Présenté par le député conservateur Scot Davidson, le projet de loi C-204 propose de modifier la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) afin d’interdire l’exportation de certains types de déchets plastiques vers des pays étrangers pour leur élimination finale.

« Lorsque le Canada envoie des déchets plastiques à l’étranger pour élimination, il n’y a aucune garantie qu’ils seront éliminés d’une manière respectueuse de l’environnement, a déclaré M. Falk. Il s’agit d’une façon tangible d’assurer l’élimination appropriée des déchets ici au Canada ».

Tous les députés conservateurs, du Bloc québécois, du NPD et des Verts ont voté en faveur de l’adoption du projet de loi, tandis que les députés libéraux ont voté contre. Le vote final a été de 179 pour, 151 contre.

« Les libéraux prétendent être les champions de l’environnement, mais ils ont choisi de voter contre un projet de loi qui aiderait à prévenir la pollution par le plastique, a ajouté M. Falk. Heureusement, les partis de l’opposition se sont unis pour prendre les choses en main ».

« Les conservateurs continueront de proposer des solutions réelles aux défis environnementaux. »

Le projet de loi C-204 doit maintenant être examiné par le Sénat.