Rapport de fin de session : partie 1

Je souhaite une bonne fête du Canada à tous mes électeurs.

La semaine a été très chargée à la Chambre des communes, alors que des séances se sont prolongées jusqu’au petit matin pendant que le gouvernement libéral tentait de faire adopter des projets de loi avant l’ajournement estival de la Chambre.

Puisque plusieurs projets de loi émanant du gouvernement sont encore à l’étude au Sénat au moment d’écrire ces lignes, je me concentrerai cette semaine sur les bons coups que nous avons pu réaliser au cours de la présente session, et je traiterai des projets de loi émanant du gouvernement la semaine prochaine.

Je me réjouis de l’adoption par la Chambre des communes de plusieurs projets de loi fondés sur le bon sens et proposés par les conservateurs. J’ai eu le privilège d’appuyer chacun de ces projets de loi, et tous constituent de bonnes nouvelles pour les résidents de Provencher.

Le projet de loi C-206 exemptera les carburants agricoles de la taxe libérale sur le carbone. Les conservateurs, les néo-démocrates et les bloquistes ont tous voté en faveur de ce projet de loi. Seuls les libéraux ont voté contre. Il a été très décevant, mais pas surprenant, de voir les libéraux voter contre l’idée de faire économiser à notre secteur agricole 250 millions de dollars au cours des quatre prochaines années. Cet argent restera dans nos collectivités et soutiendra les emplois locaux et les petites entreprises. C’était toutefois formidable de voir les autres partis de l’opposition se mobiliser pour faire adopter ce projet de loi.

Le projet de loi C-208 modifie la façon dont la vente d’une ferme, d’une petite entreprise ou d’une exploitation de pêche d’un parent à un enfant est imposée. Il s’agit d’un des rares projets de loi à avoir été adopté. Un pourcentage important des fermes et des petites entreprises canadiennes est détenu et exploité par des familles, et de nombreuses d’entre elles sont intergénérationnelles. Selon la loi précédente, si vous vendiez une ferme ou une petite entreprise familiale à vos enfants, la différence entre le prix de vente et le prix d’achat initial était considérée comme un dividende. Cependant, si la ferme ou la petite entreprise était vendue à une personne ne faisant pas partie de la famille, la vente était imposée comme un gain en capital, à un taux nettement inférieur. Le projet de loi C-208 assurera une équité fiscale pour les familles agricoles et les propriétaires de petites entreprises.

Le projet de loi C-307 prolonge considérablement le congé de deuil pour les parents qui subissent la perte de leur enfant. La loi actuelle accorde seulement trois jours, une durée qui est non seulement dépourvue de compassion, mais aussi complètement déconnectée des difficultés associées à une telle perte. Elle n’offre pas aux parents le temps de prendre des dispositions ou de faire leur deuil après la mort d’un enfant. Ce nouveau projet de loi donnerait aux parents huit semaines de congé payé pour faire leur deuil et prendre les arrangements nécessaires.

Nous avons également été en mesure de travailler en collaboration avec d’autres partis de l’opposition afin de pousser le gouvernement libéral à cesser de dissimuler le fait que des scientifiques militaires chinois ont travaillé au laboratoire national de microbiologie de l’Agence de la santé publique situé à Winnipeg. Le gouvernement libéral est actuellement en situation d’outrage au Parlement, car il refuse de fournir les documents relatifs à cette violation choquante de la sécurité nationale. Nous continuerons de réclamer plus de transparence et de collaborer avec les autres partis et les députés indépendants pour demander des comptes à Justin Trudeau et à son gouvernement libéral.

Je suis fier de la qualité du travail que nous avons accompli au cours de cette session, notamment en ce qui concerne ces projets de loi, ces sujets et bien d’autres. J’ai hâte de continuer à défendre vos intérêts à titre de voix de la raison à Ottawa.

Je voudrais aussi souligner rapidement un autre point. À compter de cette semaine, notre bureau déménage au 9A-90, rue Brandt, à Steinbach. Nous avons hâte de servir Provencher dans ce nouvel emplacement.