Le député Falk est favorable à un projet de loi sur l’environnement plein de bon sens

Ottawa (Ontario) – Hier, le député Ted Falk a voté en faveur du projet de loi C-204, à l’étape de la 2e lecture. Le projet de loi C-204 a pour objet de modifier la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) dans le but d’interdire l’exportation à l’étranger de certains types de déchets plastiques destinés à l’élimination définitive.

« C’est une façon concrète d’encourager l’élimination appropriée des déchets plastiques ici, au Canada, plutôt que de les expédier vers des pays où il n’est pas garanti qu’ils seront éliminés adéquatement », a déclaré M. Falk.

Le projet de loi a reçu l’appui de tous les partis d’opposition – le Parti conservateur, le Bloc Québécois, le NPD et le Parti vert –, mais pas du Parti libéral. Au final, il y a eu 178 voix pour et 148 contre.

« Les libéraux font peut-être de beaux discours sur l’environnement, mais lorsque s’est présentée à eux une occasion de prendre des mesures concrètes, ils ont tenté d’arrêter net cette initiative », a dit M. Falk. « Heureusement que les partis d’opposition se sont unis en faveur du projet de loi et qu’ils ont gagné. »

Le projet de loi C-204 a maintenant été renvoyé au Comité permanent de l’environnement et du développement durable pour examen.

« Les conservateurs continueront de travailler avec les autres partis pour que ce projet de loi soit adopté », a conclu M. Falk.