Le député Ted Falk félicite les militants locaux, alors qu’un médicament contre la fibrose kystique devient accessible au Manitoba

Steinbach, Manitoba – Le député Ted Falk félicite les militants locaux pour leurs efforts, au moment où un médicament modificateur de la fibrose kystique a été ajouté à la liste des médicaments couverts par la province.

La semaine dernière, le gouvernement du Manitoba a annoncé qu’il ajoutait le Trikafta à sa liste de médicaments remboursables, permettant ainsi aux personnes qui répondent aux critères d’admissibilité de la province de bénéficier d’une couverture. Cette annonce fait suite à l’approbation par Santé Canada, en juin dernier, de la vente de ce médicament au Canada.

« C’est une excellente nouvelle pour les personnes atteintes de fibrose kystique », a déclaré M. Falk. « L’accès au Trikafta pourrait être une question de vie ou de mort pour de nombreuses personnes souffrant de cette maladie. »

Le Trikafta, une nouvelle trithérapie contre la fibrose kystique, est un médicament utilisé à la fois pour traiter les symptômes de la maladie et pour cibler le défaut de base de certaines mutations génétiques qui causent la fibrose kystique.

M. Falk affirme que ce sont des militants locaux qui l’ont d’abord alerté au sujet de l’existence de ce médicament et qui lui ont demandé de s’assurer qu’il soit rapidement disponible au Canada.

« Quelques citoyens m’ont contacté, se sont assis avec moi et m’ont aidé à comprendre combien l’accès au Trikafta était nécessaire au Canada », a déclaré M. Falk. « Leur démarche s’inscrivait dans le cadre d’une campagne nationale de sensibilisation; donc, lorsque j’ai commencé à travailler avec d’autres parlementaires là-dessus, la question était déjà sur le radar. »

En mai 2020, 59 députés conservateurs ont envoyé une lettre ouverte à la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, exhortant Santé Canada à approuver la distribution du médicament au Canada. Les parlementaires, toutes allégeances politiques confondues, se sont également unis pour accélérer le processus, notamment par le biais du Caucus multipartite pour l’accès d’urgence au Trikafta.

« Une fois que le Trikafta a été approuvé par Santé Canada, les gouvernements provinciaux ont dû prendre le relais », a souligné M. Falk. « Je suis reconnaissant au gouvernement du Manitoba pour son intervention rapide dans ce dossier. »

« Au Canada, de nombreuses personnes souffrent de fibrose kystique, dont plusieurs vivent dans la circonscription de Provencher », a déclaré M. Falk. « Je sais que l’attente a été longue pour ceux et celles qui voulaient un accès à ce médicament. Je vous remercie de votre engagement infatigable, jusqu’au bout. Cela changera grandement la vie des personnes atteintes de fibrose kystique! »