Déclaration sur la décision de Jody Wilson-Raybould de ne pas chercher à se faire réélire

Steinbach (Manitoba) – Ted Falk, député de Provencher, a fait la déclaration suivante en réponse à la nouvelle selon laquelle sa collègue parlementaire, l’honorable Jody Wilson-Raybould, a décidé de ne pas se présenter aux prochaines élections fédérales :

« Jody Wilson-Raybould a servi les Canadiens en tant que procureure, députée et ministre du Cabinet, ainsi que sa communauté en tant que chef régionale. Sa décision de ne pas se représenter aux élections est une perte pour la Chambre des communes et une perte pour le Canada.

« Jody Wilson-Raybould est venue au Parlement pour servir sa communauté et ses électeurs. En tant que ministre principale du Cabinet, la première ministre de la Justice et procureure générale autochtone du Canada, elle a prêté serment de servir les Canadiens et de faire respecter la primauté du droit dans notre pays. Lorsque le premier ministre et d’autres membres de son parti ont exercé des pressions pour qu’elle intervienne de façon inappropriée dans la poursuite criminelle en cours contre SNC-Lavalin, Jody Wilson-Raybould a plutôt choisi d’honorer son serment et de servir les intérêts des Canadiens. Pour cet acte de bravoure, elle a d’abord été rétrogradée, puis expulsée du caucus libéral.

« Il s’agit d’un traitement honteux d’une collègue honorable et d’une fonctionnaire dévouée infligé par un premier ministre et un parti libéral qui se croient au-dessus de la loi.

« Dans une lettre ouverte adressée à ses électeurs, elle a écrit : “De mon siège, au cours des six dernières années, j’ai remarqué un changement au Parlement, une régression. Il est devenu plus toxique et inefficace tout en marginalisant simultanément les individus de certains milieux.”

« Bien que je croie toujours en notre système parlementaire, je peux certainement comprendre son point de vue et le cynisme croissant de nombreux Canadiens.

« Même si elle et moi étions souvent en désaccord sur de nombreux sujets, je sais qu’elle était une parlementaire intelligente, réfléchie, respectueuse et, surtout, une personne honnête et intègre. En cela, Jody Wilson-Raybould était, et demeure, un modèle pour les Canadiens autochtones et non autochtones.

« Sa voix nous manquera beaucoup à la Chambre des communes. »