Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Here Comes the Sun

[:en]As Provencher residents enjoy the return of the sunny summer weather, and as, slowly, the light at the end of the long COVID-19 tunnel begins to burn brighter.

It looks like we are on the verge of being able to return to normal life and for most the feeling is “it’s about time”.

Other countries have figured it out.

I was so encouraged over the weekend to see our friends south of the border enjoying their fourth of July gatherings. To see people out in public, going to ball games, eating in restaurants, seeing friends and family, living life and celebrating their country.

Likewise, those in the UK are counting the days to “Freedom Day: the July 19th deadline set by the British Government for the majority of restrictions to end.

Some days, it seems like only Canada (Manitoba in particular) is still stuck in the “lockdown mentality”. The recent decision by governments to create two classes of citizens, based on one’s willingness to take a COVID-19 vaccine is particularly disturbing and, in my view, ill advised. Those who want a vaccine should be able to get one, and those who choose not to, should not be discriminated against. Canadians are divided enough without politicians making things worse, and I will continue to advocate for the Charter rights of all Canadians.

While there is still work to do, thankfully, even here, I believe the tide is turning and the end is, at last, in sight.

I am so excited to get out to events, meet with constituents, enjoy the summer sun and, together, celebrate our country, Canada: the greatest country in the world.

Canadians are tired of living in fear. Tired of endless cycles of restrictions. They’ve done what was asked of them, gone above and beyond, and, now, they are ready to go back to normal.

Let us hope this summer will be the final word on the long dark winter of COVID-19.[:fr]Les résidents de Provencher commencent à profiter du retour des beaux jours d’été, et la lumière au bout du long tunnel de la pandémie de COVID 19 commence à poindre lentement au fur et à mesure que la température se réchauffe.

Il semble que nous sommes sur le point de revenir à une vie normale, et nous avons tous l’impression qu’il est plus que temps.

D’autres pays y sont arrivés.

J’ai été très inspiré la fin de semaine dernière de voir nos amis au sud de la frontière profiter des rassemblements du 4 juillet. Il était très encourageant de voir les gens sortir en public, aller à des matchs, manger au restaurant, rencontrer des amis et de la famille, vivre leur vie et célébrer leur pays.

De même, les habitants du Royaume Uni comptent les jours qui les séparent du jour de la liberté, c’est à dire du 19 juillet, date à laquelle le gouvernement britannique lèvera la majorité des restrictions.

Certains jours, on dirait que seul le Canada (le Manitoba en particulier) est encore coincé dans la mentalité du confinement. Les gouvernements ont décidé récemment de créer deux classes de citoyens, en fonction de leur désir de se faire vacciner contre la COVID 19, et j’estime que cette décision est particulièrement inquiétante, voire imprudente. Les personnes qui veulent se vacciner devraient pouvoir le faire, et celles qui choisissent de ne pas le faire ne devraient pas faire l’objet de discrimination. Les Canadiens sont suffisamment divisés sans que les politiciens viennent envenimer la situation. Je continuerai à défendre les droits de tous les Canadiens garantis par la Charte.

Même s’il reste du travail à faire, je crois heureusement que le vent a tourné et que la fin de la pandémie approche enfin.

Je suis impatient à l’idée de participer à des événements, de rencontrer mes électeurs, de profiter du soleil de l’été et de célébrer ensemble notre pays, le Canada, le meilleur pays au monde.

Les Canadiens sont fatigués de vivre dans la peur, fatigués des cycles sans fin de restrictions. Ils ont fait ce qu’on leur a demandé, ils ont surpassé les attentes, et sont maintenant prêts à reprendre une vie normale.

Espérons que cet été sera le dernier chapitre du long et sombre hiver dans lequel la COVID 19 nous a plongés.[:]