Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Liberal Infrastructure Bank Fails to Deliver

[:en]Never heard of the Canada Infrastructure bank? You’re not alone. Most Canadians haven’t heard of the Liberals multi billion-dollar infrastructure boondoggle.

Established in 2017, with a $35 billion grant, the Canada Infrastructure Bank (CIB) was Justin Trudeau’s pet project to fund “green” infrastructure projects.

The problem?

It has failed spectacularly to do so.

Despite its generous endowment, in its first three years, the bank released only $1.7 billion in funds—almost all of which went to a single light rail project in Montreal.

You might ask, what is the point an infrastructure bank that doesn’t fund infrastructure projects?

Exactly.

But then what should one really expect when the minister in charge of green-lighting infrastructure projects is radical former environment minister Catherine McKenna.

What’s more, it has come to light that, despite its unmitigated failure to do what it was set up to do, CIB executives have been paid millions of dollars in bonuses, and millions more in severance checks to a myriad of former failed leaders—as one journalist quipped: “The CIB has gone through CEO’s the way ER nurses go through masks and gloves.”

According to the House of Commons Transportation Committee, in its short existence, the bank that can’t give away money for infrastructure projects has paid somewhere in the region of $3.4 million in bonuses and an additional $3.8 million in severance.

(The bank has a grand total of 80 employees.)

The last CEO of the CIB was paid a salary of $600,000 and may have received an additional $1.1 million in bonuses. All for doing… nothing.

This is an unacceptable waste of taxpayer dollars.

Not surprisingly, at a time when the Liberal Government is stonewalling on ethics issues related to the WE Charity scandal, the military sexual misconduct scandal, and the presence of Chinese military scientists working for the Public Health Agency in Canada’s most secure lab, they are also stonewalling the House Transportation Committee which is seeking answers to these latest revelations.

Sadly, this is simply another example of the incompetence, corruption and moral rot that has come to characterize the Liberal Party.

Canadians deserve better.

You deserve a government that will hold itself to the highest ethical standards and be accountable for every last tax dollar.

Canada’s Conservatives will restore ethical, common-sense government to Canada.

And we’ll get infrastructure done as well.[:fr]Vous n’avez jamais entendu parler de la Banque canadienne d’infrastructure ? Vous n’êtes pas seul. La plupart des Canadiens n’ont pas entendu parler de l’échec de plusieurs milliards de dollars des libéraux, en matière d’infrastructure.

Créée en 2017, avec une subvention de 35 milliards de dollars, la Banque canadienne d’infrastructure (BCI) était le projet personnel de Justin Trudeau pour financer des projets d’infrastructure écologiques.

Le problème ?

Ce projet a échoué de façon spectaculaire.

Au cours de ses trois premières années d’existence, et malgré sa généreuse dotation, la Banque n’a débloqué que 1,7 milliard de dollars de fonds, dont la quasi-totalité a été dépensée dans un projet de train léger à Montréal.

Mais, à quoi sert une Banque d’infrastructure qui ne finance pas de projets d’infrastructure ?

Exactement.

Cependant, que pouvait-on vraiment espérer de la part de l’ancienne ministre de l’Environnement, Catherine McKenna, qui était également chargée de l’approbation des projets d’infrastructures ?

De plus, malgré son incapacité à atteindre ses objectifs, les dirigeants de la Banque ont reçu des millions de dollars en primes. Des millions de plus ont aussi été versés en indemnités de départ. Comme l’a fait remarquer un journaliste : « La BIC a embauché autant de dirigeants que les infirmières des urgences utilisent de masques et de gants. »

Selon le Comité des transports de la Chambre des communes, au cours de sa courte existence, cette Banque, qui ne peut pas donner d’argent pour les projets d’infrastructure, a versé environ 3,4 millions de dollars en primes et 3,8 millions de dollars supplémentaires en indemnités de départ.

(La Banque compte un total de 80 employés.)

Le dernier PDG de la Banque a reçu un salaire de 600 000 dollars, et peut-être même 1,1 million de dollars supplémentaires en primes. Tout cela pour n’avoir rien fait.

Il s’agit d’un odieux gaspillage de l’argent des contribuables.

Il n’est donc pas étonnant qu’à l’heure où le gouvernement libéral fait de l’obstruction sur les questions d’éthique liées au scandale impliquant la WE Charity, au scandale de l’inconduite sexuelle dans les forces armées et à la présence de deux scientifiques militaires chinois travaillant pour l’Agence de la santé publique dans le laboratoire le plus sécuritaire du Canada, il obstrue également les travaux du Comité des transports de la Chambre, qui cherche des réponses concernant ces dernières révélations.

Malheureusement, il s’agit simplement d’un autre exemple de l’incompétence, de la corruption et de la morale douteuse qui caractérisent désormais le Parti libéral.

Les Canadiens méritent mieux.

Vous méritez un gouvernement qui respecte les normes éthiques les plus strictes et qui rend des comptes sur chaque dollar de l’argent des contribuables qui est dépensé.

Les conservateurs du Canada offriront aux Canadiens un gouvernement éthique, dont les décisions sont fondées sur le bon sens.

Et nous ferons également bâtir des projets d’infrastructure.[:]