Nominate someone deserving for the King Charles III Coronation Medal - Click here!

Liberals do not Understand Small Business

During the 2015 federal election campaign, Justin Trudeau promised time and time again that small business tax rates would be going down. Unfortunately the Liberals abandoned that promise when they introduced their first federal budget earlier this year.

 

The Liberal Government cancelled the scheduled lowering of the small business tax rate and eliminated the hiring credit for small businesses. These broken promises will cost the small business sector more than $2 billion over the next four years.

 

Under the 2016 budget, the top tax bracket for over half of our provinces will be more than 50% of an individual’s income.  It is tax increases such as this that punish some of the most productive workers in our society. 

 

What is worse is that the Liberals accused small business owners of manipulating the system to avoid paying higher taxes. In a 2015 CBC interview Justin Trudeau stated “…small businesses are actually just ways for wealthier Canadians to save on their taxes.” We all know that nothing could be further from the truth as two-thirds of small and medium-sized business owners fall directly into the middle class. In fact, there are nearly four times as many owners earning less than $40,000 than those earning more than $250,000.

 

Conservatives understand that small businesses are important drivers of Canada’s economy and we know that keeping taxes low for small business owners is paramount to ensuring strong job creation.

We will continue to push the Liberals to start helping – instead of ignoring – small businesses.Pendant la campagne électorale fédérale de 2015, Justin Trudeau a promis à maintes reprises de réduire le taux d’imposition des petites entreprises. Malheureusement, les libéraux ont abandonné cette promesse quand ils ont présenté leur premier budget fédéral, plus tôt cette année.

Le gouvernement libéral a annulé la réduction prévue du taux d’imposition des petites entreprises, et éliminé le crédit pour l’embauche visant les petites entreprises. Ces promesses brisées coûteront à ce secteur plus de 2 milliards de dollars au cours des quatre prochaines années.

Dans le budget de 2016, pour plus de la moitié de nos provinces, la fourchette d’imposition la plus élevée équivaudra à plus de 50 p. cent du revenu d’une personne. Ce sont des hausses d’impôt comme celles-ci qui pénalisent certains des travailleurs les plus productifs de notre société.

Le pire, c’est que les libéraux accusent les propriétaires de petites entreprises de manipuler le système afin d’éviter de payer des impôts plus élevés. Dans une entrevue accordée à la CBC en 2015, Justin Trudeau a affirmé que les « … petites entreprises sont une façon pour des Canadiens plus riches de réduire leurs impôts. » Nous savons tous qu’il n’y a rien de plus faux, puisque les deux tiers des propriétaires de petites entreprises appartiennent à la classe moyenne. En fait, il y a presque quatre fois plus de propriétaires qui gagnent moins de 40 000 $ par année que de propriétaires qui gagnent plus de 250 000 $.

Les conservateurs comprennent que les petites entreprises sont d’importants moteurs de l’économie canadienne, et savent qu’il est primordial de maintenir peu élevés les impôts des propriétaires des petites entreprises afin d’assurer la création soutenue d’emplois.

Nous continuerons de pousser les libéraux à aider les petites entreprises, plutôt qu’à les ignorer.