As your Member of Parliament, what issue I should be focusing on? Click here to let me know!

Lindsey’s Law

Last week, Minister Blaney also announced that the Harper Government was fulfilling its Economic Action Plan 2014 commitment to create a national DNA-based Missing Persons Index. I’m pleased to report that this legislation has now received Royal Assent.

In October 2014, our Conservative Government introduced this legislation to make it legally possible to create a number of indices, including a Missing Persons Index. The legislation will be known as “Lindsey’s Law” in honour of Lindsey Nicholls, who disappeared in 1993 and has never been found. Lindsey’s mother, Judy Peterson, has been a tireless advocate for the creation of a DNA-based Missing Persons Index.

The Missing Persons Index will be one of five new indices created in the RCMP’s National DNA Data Bank. These indices will be valuable new tools for investigating missing persons and criminal cases, and will supplement the work currently undertaken by the National Centre for Missing Persons. The legislation includes important safeguards to ensure that the privacy rights of Canadians are respected.

This new tool will help reassure families that police are pursuing every avenue to find their missing loved ones.La semaine dernière, le ministre Blaney a également annoncé que le gouvernement Harper s’acquittait de son engagement, pris dans le Plan d’action économique 2014, visant la création d’un répertoire de données génétiques sur les personnes disparues. Je suis donc heureux de signaler que le projet de loi a reçu la sanction royale.

En octobre 2014, le gouvernement conservateur a présenté ce projet de loi, en vertu duquel il serait dorénavant légalement possible de créer un certain nombre de fichiers, y compris sur les personnes disparues. La loi sera connue sous le nom de la « Loi de Lindsey », en l’honneur de Lindsey Nicholls, qui a disparu en 1993 et n’a jamais été retrouvée. La mère de Lindsey, Judy Peterson, a inlassablement plaidé en faveur de la création d’un répertoire de données génétiques sur les personnes disparues.

Le fichier sur les personnes disparues sera l’un des cinq nouveaux fichiers créés à l’intérieur de la banque nationale de données génétiques de la GRC. Ces fichiers seront de nouveaux outils précieux permettant de mener des enquêtes sur les personnes disparues et les affaires criminelles, et viendront appuyer les travaux actuellement entrepris par le Centre national pour les personnes disparues. La mesure législative contient des garanties importantes visant à assurer la protection de la vie privée des Canadiens.

Ce nouvel outil permettra de rassurer les familles à savoir que les policiers explorent toutes les pistes possibles pour retrouver leurs proches disparus.