Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Looking Forward

Contraulations Ted FalkWith the 42nd general election in our rear view mirror it is time once again to move forward.

I would like to thank the people of Provencher for participating in the democratic process. We saw democracy in action as almost 70% of eligible voters participated. We are blessed to live in a country that allows us to freely choose our government in a fair and open manner.

I would like to thank the people of Provencher for putting their trust in me again. As your re-elected Member of Parliament I promise to continue to work hard on your behalf.

When first elected in 2006, our Conservative Government began the long process of getting our fiscal house in order. While the global economy remains uncertain, our outgoing Prime Minister has positioned our country well, and the world has noticed. A recent article from the Washington Examiner, looking back at the state of the country prior to this election, stated “Canada was the best-performing major economy in the world, the only G7 state to come through the downturn without a downturn. It’s true that the recent drop in commodity prices caused a slowdown, but the big picture remained positive. Taxes were falling more rapidly than at any time in the nation’s history. Crime rates were at a record low.”

This is the Conservative record of the past ten years and one that I am very proud to have been a part of.

As we move forward, I will continue to fight for the values that are important to us here in Provencher and I will look to support a new Conservative leader who shares those values. The Conservative Party will need to choose a leader who can continue on the strong fiscal path laid out by Prime Minister Harper. The new leader will also need to set a positive vision for the future. Personally, I will look for someone who understands the concerns of both fiscal and social Conservatives.

I look forward to returning to Ottawa to build relationships with the newly elected MP’s from all parties and to work hard toward building a stronger and even better Canada.

Once again Provencher, thank you for your support.

Contraulations Ted Falk

La 42e élection générale est maintenant chose du passé; il est temps une fois de plus de se tourner vers l’avenir.

Je tiens à remercier les citoyens de Provencher d’avoir participé au processus démocratique. Nous avons vu la démocratie à l’œuvre le jour des élections : en effet, près de 70 % des électeurs admissibles ont participé au scrutin. Nous sommes privilégiés de vivre dans un pays où il est possible de choisir librement son gouvernement d’une manière équitable et ouverte.

Je tiens également à remercier les citoyens de Provencher de m’avoir réitéré leur confiance. En ma qualité de député réélu de votre circonscription, je promets de continuer à défendre vos intérêts.

Lorsqu’il a été élu la première fois en 2006, notre gouvernement conservateur a amorcé le long processus d’assainissement des finances publiques. Si l’économie mondiale demeure fragile, notre premier ministre sortant a toutefois bien positionné le pays, et le reste du monde l’a remarqué. En effet, dans un récent article du Washington Examiner sur l’état du pays avant la dernière élection, on peut lire que le « Canada compte le meilleur bilan économique des grandes économies mondiales; il est le seul pays du G7 à traverser le ralentissement de l’économie sans en subir les effets. Il est vrai que la récente chute des prix des produits de base a causé un ralentissement, mais la situation dans son ensemble est demeurée positive. Les impôts baissaient plus rapidement qu’à toute autre période dans l’histoire du pays, et les taux de criminalité étaient à leur plus bas ».

Voilà le bilan des conservateurs des dix dernières années, un bilan auquel je suis très fier d’avoir pris part.

À mesure que nous progresserons, je continuerai de défendre les valeurs qui sont chères à nos yeux ici, à Provencher, et je m’attacherai à soutenir un nouveau chef conservateur qui partagera ces mêmes valeurs. Le Parti conservateur devra choisir un chef apte à suivre la trajectoire financière solidement qu’a établie le premier ministre Harper. Le nouveau chef devra également définir une vision positive pour l’avenir. Personnellement, j’entends chercher quelqu’un qui comprend les préoccupations tant des conservateurs fiscaux que des conservateurs sociaux.

Je suis impatient de retourner à Ottawa pour tisser des liens avec les nouveaux députés de tous les partis et de travailler fort pour bâtir un Canada plus fort et encore meilleur.

Une fois de plus, gens de Provencher, je vous remercie de votre appui.