Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Manitoba Hit Hard in Canada Summer Jobs Fiasco

[:en]Last week, in response to my request from over six weeks earlier, the Liberal Government finally released details outlining the impact on Manitoba from their “Liberal values test” within the Canada Summer Jobs program.

The numbers revealed that 101 community and faith-based organizations in Manitoba were unable to participate in the Canada Summer Jobs program because of the Liberal government’s new discriminatory attestation requirement. This figure makes up part of the 1,559 applications that were denied over the attestation nationwide.

The government’s response reads: “In Manitoba, 101 applications were deemed ineligible on the basis of submitting an incomplete application in relation to the attestation. The category the Department uses to track ineligibility in relation to the attestation does not solely track failure to sign the attestation, but also includes modified and removed attestations.”

What we see from these numbers is that, at a minimum, 101 summer jobs that may have been created for students in our communities across Manitoba will not exist this summer. And since each individual applicant can request funding for several positions, the number of lost opportunities for Manitoba’s youth is likely much more significant.

The numbers here in Provencher show that 23 of the 121 applications submitted, almost 20%, have been rejected this year due to the attestation requirement. In addition, and not included in these numbers, are numerous organizations in Provencher that completed the application online, as in previous years, but were not able in good conscience to click the attestation box. These groups or individuals, decided not to proceed further with the paper application and simply abandoned the process altogether.

It is extremely inappropriate for a government – any government – to demand conformity to their beliefs as a condition of accessing funding. The right to freedom of belief and opinion is guaranteed by the Canadian Charter of Rights and Freedoms and the Trudeau Liberals are failing to recognize that they’re violating the most fundamental principle of the Charter.

Prime Minister Justin Trudeau has already indicated that he would like to see similar attestations for other government funding and we’ve already seen it occur in the Canada Service Corps Program. Justin Trudeau’s Liberals must take a hard look at the dangerous direction they are taking our country – and the question that Canadians must ask themselves is; where does it end?
[:fr]La semaine dernière, en réponse à une demande de renseignements que j’avais présentée il y a six semaines, le gouvernement libéral a finalement publié des données sur les répercussions du « test des valeurs libéral » sur le programme Emplois d’été Canada au Manitoba.

Selon les données, 101 collectivités et organismes confessionnels au Manitoba n’ont pas pu participer à Emplois d’été Canada en raison de la nouvelle attestation discriminatoire exigée par le gouvernement libéral. Au total, 1 559 demandes ont été rejetées à l’échelle du pays au motif de cette attestation.

La réponse du gouvernement précise qu’« au Manitoba, 101 demandes ont été jugées inadmissibles, car elles étaient incomplètes en ce qui a trait à l’attestation. Dans la catégorie des demandes jugées inadmissibles en raison de l’attestation, le ministère compte non seulement le refus de signer l’attestation, mais aussi les attestations qui ont été modifiées ou retirées. »

Ces chiffres révèlent qu’au moins 101 emplois d’été qui auraient pu être créés pour des étudiants dans nos collectivités au Manitoba ne verront jamais le jour cet été. Puisque chaque demandeur peut demander des fonds pour plusieurs postes, le nombre d’occasions d’emplois perdues pour les jeunes de la province est sans doute beaucoup plus élevé.

Ici à Provencher, 23 des 121 demandes présentées, soit près de 20 %, ont été rejetées cette année en raison de l’attestation requise. Ce chiffre n’inclut pas les nombreux organismes de Provencher qui ont rempli une demande en ligne comme ils l’avaient fait les années précédentes, mais qui n’ont pas pu en toute conscience cliquer sur la boîte de l’attestation. Ces groupes et personnes ont décidé de ne pas aller plus loin avec une demande papier et ont simplement abandonné le processus.

Il est très déplacé pour un gouvernement –pour tout gouvernement en fait – d’exiger que l’on se conforme à ses croyances pour accéder à un financement. La Charte canadienne des droits et libertés garantit le droit à la liberté de croyance et d’opinion. Les libéraux de Trudeau ne se rendent même pas compte qu’ils contreviennent au principe plus fondamental de la Charte.

Le premier ministre Justin Trudeau a déjà indiqué qu’il aimerait que des attestations semblables soient exigées pour d’autres programmes de financement du gouvernement, et c’est déjà fait dans le cas du programme Service jeunesse Canada. Les libéraux de Justin Trudeau doivent sérieusement examiner la pente dangereuse dans laquelle ils entraînent notre pays. Et les Canadiens doivent se poser la question suivante : jusqu’où cela ira-t-il?
[:]