Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

MP Falk Seconds Bill to Protect Farm Biosecurity and Animal Health

[:en]Steinbach, MB – Ted Falk, Member of Parliament for Provencher, has seconded Bill C-205, An Act to amend the Health of Animals Act.

Introduced by Conservative MP John Barlow, the Bill helps protect biosecurity for farms by amending the Health of Animals Act to make it a serious offence to enter, without lawful authority or excuse, a place in which animals are kept if doing so could result in the exposure of the animals to a disease or toxic substance.

“Recently, more and more individuals and protest groups have been trespassing on farms and food processing centers,” explained Falk. “This has the potential to cause massive biosecurity issues for animals and the individuals that work with them.”

The Health of Animals Act currently provides for the control of diseases and toxic substances that may affect animals or that may be transmitted by animals to persons. However, the Act only applies to the owner of the animals. Currently there is nothing which addresses trespassers, which is what this Bill aims to change. This Bill will not in any way limit an individual’s right to peacefully protest on public property.

Viruses like African Swine Fever pose a very real threat to Canadian agriculture and our food supply, with the potential to decimate livestock herds and devastate farmers.

“Canadian farmers grow and raise quality food for all of us, and protecting Canada’s food supply is critical,” noted Falk. “In today’s global marketplace it is critical we protect the integrity of Canada’s supply chain and ensure our food remains safe to eat and sell.”

“I am proud to support Bill C-205 and I call on the Liberal government to do the same.”[:fr]Steinbach (Manitoba) — Ted Falk, député de Provencher, a appuyé le projet de loi C-205, Loi modifiant la Loi sur la santé des animaux.

Présenté par le député conservateur John Barlow, le projet de loi contribue à maintenir la biosécurité des exploitations agricoles en modifiant la Loi sur la santé des animaux pour ériger en infraction le fait de pénétrer, sans autorisation ou excuse légitime, dans un lieu où se trouvent des animaux, lorsque ce fait peut avoir comme conséquence d’exposer ces derniers à une maladie ou à une substance toxique.

« Récemment, de plus en plus d’individus et de groupes de protestation sont entrés sans autorisation dans des fermes et des établissements de transformation alimentaire, a expliqué M. Falk. Cela pourrait causer des problèmes de biosécurité considérables pour les animaux et les gens qui travaillent auprès des animaux. »

Dans sa version actuelle, la Loi sur la santé des animaux traite des maladies et substances toxiques pouvant affecter les animaux ou transmissibles par ceux-ci aux humains. Toutefois, la Loi ne s’applique qu’au propriétaire des animaux. Actuellement, aucune disposition ne porte sur les intrus, et le projet de loi vise à corriger cette lacune. Le projet de loi ne limitera aucunement le droit de quiconque de manifester pacifiquement dans un lieu public.

Des virus comme la peste porcine africaine sont une réelle menace pour le secteur agricole canadien et notre approvisionnement alimentaire, car ils pourraient décimer les troupeaux de bétail et avoir des effets dévastateurs pour les agriculteurs.

« Les agriculteurs canadiens cultivent et produisent des aliments de qualité pour nous tous, et il est vital de protéger l’approvisionnement alimentaire du Canada, a noté M. Falk. Sur le marché mondial actuel, il est essentiel de préserver l’intégrité de la chaîne d’approvisionnement du Canada et de veiller à ce que nos aliments demeurent propres à la consommation et puissent encore être vendus. »

« Je suis fier d’appuyer le projet de loi C-205 et je demande au gouvernement libéral d’en faire de même. »[:]