Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

MP Ted Falk Holds Round Table Discussion on Food Labels

Ted Falk, Member of Parliament for Provencher, today hosted a round table discussion with parents on ways to improve nutrition information on food labels.

The discussion at was part of a Canada-wide consultation regarding nutritional information on food labels. The consultation focuses on parents and consumers, and includes round table discussions in several Canadian cities.

“The consultations, as promised in the Speech from the Throne, provide a way for the Government of Canada to listen to Canadians, and to better understand how parents and consumers use nutrition information on food labels to make nutritious choices for themselves and their families,” said MP Falk. “Our government will use the information received to develop specific suggestions for change that will be the focus of a future round of consultations.”

Over two million Canadians are living with diabetes and nearly two million have heart disease or are living with the effects of a stroke.  Cardiovascular disease is one of the top contributors to health care costs in Canada, and has a major impact on Canadian families.

Food labels are an important public health tool.  Food labels list the best before date, ingredients, and common allergens in foods. The food label may also inform the consumer about the nutritional quality and health effects of a food.

Canada was one of the first countries in the world to require mandatory nutrition labelling on pre-packaged foods. This means that these foods must have a Nutrition Facts table in a consistent format that lists the amount of calories as well as 13 core nutrients such as sodium and fat.

Since mandatory nutrition labelling came into full effect in 2007, the Government has continued to look at how to make the nutritional information on food labels clearer and more useful to Canadian, both in terms of content and presentation. The input from this round table discussion today will help guide future nutritional labelling practices.Ted Falk, député de Provencher, a tenu aujourd’hui, avec des parents, une table ronde sur les améliorations à apporter aux renseignements nutritionnels des étiquettes sur les aliments.

La discussion a été menée dans le cadre d’une consultation nationale au sujet de l’information nutritionnelle figurant sur les étiquettes des aliments. La consultation, qui met l’accent sur les parents et les consommateurs, comprend des tables rondes organisées dans plusieurs villes canadiennes.

« Les consultations, comme on l’avait promis dans le discours du Trône, permettent au gouvernement du Canada de prêter l’oreille aux Canadiens et de mieux comprendre comment les parents et les consommateurs utilisent les informations nutritionnelles sur les étiquettes des aliments pour faire des choix nutritifs pour eux et leur famille », a déclaré le député Falk. « Notre gouvernement utilisera les renseignements obtenus afin d’élaborer des propositions de changement précises, qui constitueront le sujet d’une autre série de consultations. »

Plus de deux millions de Canadiens souffrent du diabète et près de deux millions ont une maladie du cœur ou vivent avec les conséquences d’un accident vasculaire cérébral. Les maladies cardiovasculaires sont parmi les problèmes de santé qui coûtent le plus cher au Canada, en plus d’avoir des répercussions importantes pour les familles canadiennes.

Les étiquettes sur les aliments constituent un important outil de santé publique. Elles indiquent les dates de péremption, les ingrédients et les allergènes courants. L’étiquette peut aussi informer le consommateur sur la valeur nutritive d’un aliment et sur ses effets pour la santé.

Le Canada a été l’un des premiers pays à exiger l’étiquetage nutritionnel des aliments préemballés. Ainsi, les aliments doivent présenter, selon un format uniforme, un tableau de la valeur nutritive indiquant le nombre de calories ainsi que 13 nutriments de base, dont le sodium et le gras.

Depuis l’entrée en vigueur complète de l’étiquetage nutritionnel obligatoire, en 2007, le gouvernement continue d’étudier des façons de rendre l’information nutritionnelle sur les étiquettes plus claire et plus utile pour les Canadiens, tant sur le plan du contenu que de la présentation. Les commentaires tirés de la table ronde d’aujourd’hui aideront à orienter les pratiques futures en matière d’étiquetage nutritionnel.