Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

MP Ted Falk Seconds Bill to Protect Canadian Waterways and Ecosystems

[:en]Steinbach, MB – Ted Falk, Member of Parliament for Provencher, has seconded a bill to protect Canada’s waterways and ecosystems.

Introduced by Conservative MP Andrew Scheer, Bill C-269, an Act to Amend the Fisheries Act (prohibition – deposit of raw sewage), would ban the dumping of raw sewage into Canada’s rivers, lakes, and oceans.

Since 2013, nearly 900 billion litres of raw sewage has been pumped into Canadian waterways and the amount of raw sewage being vented is increasing every year. Among the more notable examples, in 2015, the Liberal government authorized the City of Montreal to dump 8 billion litres of raw sewage into the Saint Lawrence River.

“This bill will make it illegal to dump untreated wastewater into any body of water that contains fish habitat,” Falk noted. “It also removes the power of federal ministers to give permits to municipalities to dump raw sewage into Canada’s waterways.”

Bill C-269 also takes into consideration that it will take time for some municipalities to upgrade their wastewater systems. The coming-into-force component of this bill allows municipalities that may not yet have the capacity to fully treat the water they expel the time they need to do so.

“Canadians have inherited such a rich natural heritage, especially when it comes to our water resources,” said Falk. “When we respect our waterways, we can expect to see benefits both to human health and the health of our ecosystems.”[:fr]Steinbach (Manitoba) – Ted Falk, député de Provencher, a appuyé un projet de loi pour la protection des voies navigables et des écosystèmes du Canada.

Présenté par le député conservateur Andrew Scheer, le projet de loi C-269, Loi modifiant la Loi sur les pêches (interdiction — immersion ou rejet des eaux usées non traitées), interdirait le rejet d’eaux usées non traitées dans les rivières, les fleuves, les lacs et les océans.

Depuis 2013, près de 900 milliards de litres d’eaux usées non traitées ont été rejetés par pompage dans les voies navigables canadiennes et la quantité d’eaux usées non traitées rejetées augmente chaque année. Parmi les exemples les plus marquants, mentionnons qu’en 2015, le gouvernement libéral a autorisé la Ville de Montréal à déverser 8 milliards de litres d’eaux usées non traitées dans le fleuve Saint Laurent.

« Ce projet de loi rendra illégal le rejet d’eaux usées non traitées dans toute étendue d’eau où vit du poisson », a fait observer M. Falk. « Il retire aussi aux ministres fédéraux le pouvoir d’octroyer aux municipalités des permis pour rejeter des eaux usées non traitées dans les voies navigables du Canada. »

Le projet de loi C-269 tient aussi compte du fait qu’il faudra du temps à certaines municipalités pour mettre à niveau leurs réseaux d’égouts. La disposition d’entrée en vigueur du projet de loi donnera aux municipalités qui n’ont peut-être pas encore la capacité d’assainir entièrement les eaux qu’elles rejettent le temps dont elles ont besoin pour le faire.

« Les Canadiens ont hérité d’un patrimoine naturel d’une très grande richesse, notamment leurs ressources en eau », a déclaré M. Falk. « Le respect de nos voies navigables entraînera assurément des avantages pour la santé humaine et la santé de nos écosystèmes. »[:]