Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

MPs Vote to Keep Unfair Tax Advantages: The Fairness in Charitable Gifts Act Fails to Pass Second Reading

MPs Vote to Keep Unfair Tax Advantages

The Fairness in Charitable Gifts Act Fails to Pass Second Reading

June 8, 2016 – Ottawa, ON – Today, Liberal and New Democrat Members of Parliament voted to keep their preferential tax treatment of political donations over donations to registered charities.

Federal tax credits for political contributions far exceed the federal tax credits for donations to registered charities in Canada. MP Ted Falk’s Private Members Bill – C-239 – The Fairness in Charitable Gifts Act, would have allowed registered charities to provide their donors with the same generous donation receipts that politicians can now issue.

The changes would have provided a very powerful incentive for Canadians to increase their charitable giving.

QUOTES:

“The Fairness in Charitable Gifts Act would have leveled the playing field between donations to political parties and donations to registered charitable organizations,” said MP Falk. “The large number of Liberal MPs voting against this bill ensured its demise. Apparently many still believe that feeding politicians is more important than feeding the hungry.”

“The long-standing belief of Liberals that they are entitled to their entitlements is apparently still alive and well,” said MP Falk. “They have placed their own entitlement attitude in front of the best interests of the poor, the homeless, the hungry and the sick. For them to continue to support such an unfair system is self-serving and simply wrong.”

“Every single day and night across Canada, charities provide food for the hungry, beds for the homeless and hope to the sick,” said MP Falk. “Charities advance scientific and medical research, promote education and care for our environment. MPs that voted against this bill need to explain to Canadians why they believe that they should continue to have an unfair advantage over registered charities when it comes to fundraising and federal tax credits.”

Media Questions:

Office of MP Ted Falk

204 326-9889

Ted.falk.c1@parl.gc.caLes députés votent pour garder des avantages fiscaux déloyaux

 La Loi sur l’équité des dons de bienfaisance est rejetée en deuxième lecture

 

Ottawa (Ontario) – Aujourd’hui, les députés libéraux et neo-démocrates ont voté pour conserver le traitement fiscal préférentiel des dons faits aux partis politiques au détriment des dons faits à des organismes de bienfaisance.

À l’heure actuelle, les crédits d’impôt fédéraux pour les dons politiques sont de loin supérieurs aux crédits d’impôt fédéraux pour les dons à des organismes de bienfaisance enregistrés au Canada. Le projet de loi d’initiative parlementaire C-239 du député Ted Falk, Loi sur l’équité des dons de bienfaisance, aurait permis aux organismes de bienfaisance enregistrés de fournir aux donateurs les mêmes reçus généreux que les politiciens peuvent émettre pour des dons.

Ces changements auraient grandement incité les Canadiens à augmenter leurs dons de bienfaisance.

CITATIONS:

« La Loi sur l’équité des dons de bienfaisance uniformisera les règles du jeu pour les dons faits aux partis politiques et les dons faits à des organismes de bienfaisance enregistrés, a déclaré M. Falk. Les nombreux députés libéraux qui se sont opposés au projet de loi ont contribué à le faire avorter. De toute évidence, bon nombre d’entre eux croient encore qu’il est plus important de nourrir les politiciens que de nourrir les personnes dans le besoin. »

« Les Libéraux sont persuadés qu’ils ont le droit à leurs privilèges, et cette vieille croyance est très enracinée, a ajouté M. Falk. Ils veulent maintenir ce privilège au détriment des moins nantis, des sans‑abris, des gens affamés et des gens malades. Qu’ils continuent de soutenir un système inéquitable de cette façon est tout simplement égoïste et injuste. »

« Chaque jour, d’un océan à l’autre, les organismes de bienfaisance donnent de la nourriture aux gens affamés, des lits aux sans-abris et de l’espoir aux malades, a affirmé M. Falk. Ils contribuent à l’avancement de la recherche scientifique et médicale, favorisent l’éducation et encouragent la protection de l’environnement. Les députés qui se sont opposés au projet de loi doivent expliquer aux Canadiens pourquoi, selon eux, ils devraient jouir d’un avantage indu sur les organismes de bienfaisance en ce qui a trait aux collectes de fonds et aux crédits d’impôt fédéraux. »

 

-30-