Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

New Law Protecting Canadians from Cyberbullying and Online Crime

Cyberbullying is a sad reality faced by too many young Canadians across the country. It can destroy the lives of its victims and their families. That’s why our Conservative Government is pleased that our Protecting Canadians from Online Crime Act has now become law.

The legislation is helping to ensure Canadians are better protected from online criminal activity, including young Canadians from the dangers of cyberbullying. The new law is giving police the tools they need to investigate crime in today’s high-tech environment, while at the same time, protecting Canadians’ privacy.

It is now an offence to share an intimate image without the consent of the person in the image. This includes when the photo is taken without the person in the photo even realising it, or, if it is taken unwillingly. The new law also empowers the court to remove an intimate image from the Internet, and order forfeiture of the device used to commit the offence.

Meanwhile, the new legislation will also take a strong stand for victims. Indeed, for too long the justice system has been about protecting the rights of criminals, not the victims of the crimes. Now, the courts will be empowered to provide for reimbursement to victims for costs incurred in removing intimate images from the Internet and elsewhere.

Our Conservative Government has a strong record of protecting Canadians, especially children, from online criminal activity. We increased the age of protection from 14 to 16 years, and strengthened measures to protect children from online sexual exploitation. We’ve also taken a strong stand for victims to provide for a stronger voice in Canada’s criminal justice system by delivering our Victim’s Bill of Rights.

If you, or someone you know, is being cyberbullied, talk about it with an adult you trust. Contact the police if the bullying is serious. And remember, you can always call the Kids Help Phone at 1-800-668-6868; it’s anonymous and confidential.

Through the Protecting Canadians from Online Crime Act, our Conservative Government is proud to continue working to help keep Canadians, young and old, safe while online.La cyberintimidation est la triste réalité de trop de jeunes Canadiens partout au pays. Elle détruit la vie de ceux qui en sont victimes et de leurs proches. C’est pour cette raison que le gouvernement conservateur se réjouit que la Loi sur la protection des Canadiens contre la cybercriminalité ait été adoptée.

Cette mesure législative vise à mieux protéger les Canadiens de la cybercriminalité, en particulier les jeunes Canadiens des dangers de la cyberintimidation. Aux termes de la nouvelle loi, les policiers disposeront des outils dont ils ont besoin pour mener des enquêtes criminelles dans le monde d’aujourd’hui où la technologie est omniprésente tout en protégeant la vie privée des Canadiens.

La loi interdit désormais de partager une image intime sans le consentement de la personne qui y figure, y compris lorsque la photo est prise à l’insu de la personne qui y apparaît ou contre son gré. De plus, elle autorise les tribunaux à retirer d’images intimes d’Internet et à ordonner la saisie de l’appareil utilisé pour commettre l’infraction.

Qui plus est, la nouvelle mesure législative appuiera fermement les victimes. Depuis trop longtemps, le système de justice protège les droits des criminels plutôt que ceux des victimes d’actes criminels. Désormais, les tribunaux pourront obtenir un dédommagement au nom des victimes pour les frais engagés afin de retirer les images intimes d’Internet ou d’ailleurs.

Le gouvernement conservateur est grandement reconnu pour protéger les Canadiens, surtout les enfants, de la cybercriminalité. Nous avons notamment porté l’âge de protection de 14 à 16 ans et resserré les mesures pour protéger les enfants de l’exploitation sexuelle en ligne. Nous défendons également les victimes afin de leur donner davantage voix au chapitre dans le système de justice pénale canadien grâce à la Déclaration des droits des victimes.

Si vous êtes victime de cyberintimidation ou si vous connaissez quelqu’un qui en est victime, parlez‑en à un adulte en qui vous avez confiance. Communiquez avec le service de police si les menaces sont graves. N’oubliez pas : vous pouvez toujours appeler Jeunesse, J’écoute, au 1-800-668-6868. Votre appel restera anonyme et confidentiel.

Le gouvernement conservateur est fier d’assurer la sécurité en ligne des Canadiens, jeunes et moins jeunes, par l’entremise de la Loi sur la protection des Canadiens contre la cybercriminalité.