Nominate someone deserving for the King Charles III Coronation Medal - Click here!

Protecting Farms and Livestock

[:en]Canadian farmers grow and raise quality food for all of us, but some farmers have seen the health of their animals and Canada’s food supply put at risk by activist groups.

That’s why I’ve seconded Bill C-205, An Act to amend the Health of Animals Act—a private member’s bill put forward by my Conservative colleague, MP John Barlow.

Bill C-205 imposes stiff penalties for groups and individuals who trespass on farms.

Recently, more and more individuals and protest groups have been trespassing on farms and food processing centers. This has the potential to cause massive biosecurity issues for animals and the individuals that work with them.

Even the Liberal Minister of Agriculture has spoken out about the “unacceptable actions” of “extremist” groups protesting on dairy farms, but her government has failed to take steps to remedy these situations.

With this Bill, Conservatives are taking action. Bill C-205 will help protect biosecurity for farms by amending the Health of Animals Act to make it a serious offence to enter, without lawful authority or excuse, a place in which animals are kept if doing so could result in the exposure of the animals to a disease or toxic substance.

The Act currently provides for the control of diseases and toxic substances that may affect animals or that may be transmitted by animals to persons. However, the Act only applies to the owner of the animals. Currently there is nothing which addresses trespassers, which is what this Bill aims to change.

Protecting Canada’s food supply is critical. Viruses like African Swine Fever pose a very real threat to Canadian agriculture and our food supply, with the potential to decimate livestock herds and devastate farmers.

In today’s global marketplace it is critical we protect the integrity of Canada’s supply chain and ensure our food remains safe to eat and sell. Strengthening biosecurity measures for trespassers is something farmers, ranchers, food processors, farm groups, and commodity organizations all support.

I am proud to support Bill C-205 and I call on the Liberal government to do the same.[:fr]Les agriculteurs canadiens cultivent et élèvent des aliments de qualité pour nous tous, mais certains d’entre eux ont vu la santé de leurs animaux et l’approvisionnement alimentaire du Canada mis en péril par des groupes militants.

C’est pourquoi j’ai appuyé le projet de loi C 205, Loi modifiant la Loi sur la santé des animaux, projet de loi d’initiative parlementaire présenté par mon collègue conservateur, le député John Barlow.

Le projet de loi C 205 impose des sanctions sévères aux groupes et aux individus qui pénètrent dans les exploitations agricoles.

De plus en plus d’individus et de groupes militants font intrusion dans des fermes et des centres de transformation des aliments. De tels agissements supposent d’énormes risques de biosécurité pour les animaux et les personnes qui travaillent avec eux.

Même la ministre libérale de l’Agriculture s’est prononcée sur les « gestes inacceptables » des groupes « extrémistes » qui protestent dans les fermes laitières, mais son gouvernement n’a pris aucune mesure pour remédier à la situation.

Avec ce projet de loi, les conservateurs passent à l’action. Le projet de loi C 205 contribuera à protéger la biosécurité dans les exploitations agricoles en modifiant la Loi sur la santé des animaux pour faire de l’intrusion, sans autorisation ni excuse légitime, dans un lieu où des animaux sont gardés, une infraction grave si un tel geste risque d’entraîner l’exposition des animaux à une maladie ou à une substance toxique.

La loi prévoit actuellement le contrôle des maladies et des substances toxiques qui peuvent affecter les animaux ou qui peuvent être transmises par les animaux aux personnes. Toutefois, la loi ne s’applique qu’au propriétaire des animaux. Actuellement, il n’y a rien qui concerne les intrus, ce que le présent projet de loi vise à changer.

Il est essentiel de protéger l’approvisionnement alimentaire du Canada. Des virus, comme la peste porcine africaine, constituent une menace très réelle pour l’agriculture canadienne et notre approvisionnement alimentaire, avec le potentiel de décimer les troupeaux de bétail et de dévaster les agriculteurs.

Sur le marché mondial actuel, il est essentiel de protéger l’intégrité de la chaîne d’approvisionnement du Canada et de veiller à ce que nos aliments restent sûrs pour la consommation et la vente. Le renforcement des mesures de biosécurité pour les intrus est un objectif que soutiennent les agriculteurs, les éleveurs, les transformateurs de produits alimentaires, les associations agricoles et les organisations de producteurs.

Je suis fier de soutenir le projet de loi C 205 et j’invite le gouvernement libéral à faire de même.[:]