Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Provencher Still Leading the Way in Charitable Giving

[:fr]Statistique Canada a publié des données concernant l’année d’imposition 2015, et encore une fois, les dons de charité des résidents du sud-est du Manitoba atteignent des niveaux record.

En 2015, le don médian pour l’ensemble du Canada était de 300 $, tandis qu’au Manitoba il était de 420 $. Quand on regarde les chiffres plus en profondeur, on constate que les résidents de Provencher sont à la hauteur de leur réputation à titre de gens parmi les plus généreux au pays.

Lorsqu’il est question de dons de charité, Blumenort remporte la palme encore une fois comme communauté la plus généreuse du sud-est du Manitoba avec un don médian époustouflant de 3 740 $ – douze fois la moyenne nationale! Blumenort est suivie de Landmark avec 2 490 $; Kleefeld, 2 260 $; Steinbach, 1 900 $; New Bothwell, 1 500 $; Grunthal, 1 400 $; Niverville, 1 320 $; Ste.Anne, 590 $; St Pierre-Jolys, 550 $; La Broquerie, 500 $; St.Malo, 390 $ et Lorette, 350 $.

Les nouvelles ne sont toutefois pas bonnes pour tous les organismes de bienfaisance. Les données les plus récentes confirment ce que de nombreuses personnes du secteur caritatif savent déjà, c’est-à dire que le nombre de donateurs au Canada continue de baisser à long terme.

Seulement 21 % des Canadiens ont déclaré des dons de bienfaisance sur leur déclaration de revenus en 2015. Il s’agit d’une baisse comparativement au taux record de 29,5 % en 1990. Mais que signifient ces données? Bref, tandis que dans l’ensemble, les dons de charité en dollars augmentent progressivement, ces dons proviennent d’un groupe de donateurs de plus en plus restreint.
C’est pourquoi l’année dernière j’ai présenté mon projet de loi d’initiative parlementaire – La loi sur l’équité en matière de dons de bienfaisance.

À tous les jours et à toutes les nuits au Canada, des organismes de bienfaisance offrent de la nourriture aux gens dans le besoin, des lits aux sans-abris et de l’espoir aux gens malades. Les organismes de bienfaisance font avancer la recherche scientifique et médicale, font la promotion de l’éducation et se soucient de notre environnement.

La plupart des gens ne savent pas qu’au Canada, les crédits d’impôt fédéraux pour les dons aux partis politiques sont de loin supérieurs aux crédits d’impôt pour les dons à l’intention des organismes de bienfaisance enregistrés. Mon projet de loi d’initiative parlementaire aurait permis aux organismes enregistrés d’offrir à leurs donateurs les même reçus d’impôt généreux que les politiciens délivrent actuellement.

Je crois que ces changements auraient pu servir d’arguments puissants pour convaincre les Canadiens de donner davantage. Les segments les plus importants de la population – soit ceux qui donnent actuellement moins de 400 $ par année et ceux qui ne font actuellement aucun don – auraient été encouragés à donner. Les organismes de bienfaisance partout au Canada auraient grandement profité de l’augmentation des dons.

Les députés conservateurs ont en grande majorité appuyé mon projet de loi. Malheureusement, les nombreux députés libéraux, néo-démocrates et bloquistes qui ont voté contre le projet de loi ont assuré son échec.

Mais ces nouvelles données de Statistique Canada démontrent encore une fois que les activités de bienfaisance se portent bien dans le sud-est du Manitoba. A titre de député de Provencher, je suis très fier que mes commettants se démarquent encore une fois par leur générosité. C’est un honneur incroyable que de vous représenter à Ottawa.

[:en]Provencher Still Leading the Way in Charitable Giving

Statistics Canada has released data from the 2015 tax year and once again, residents of southeastern Manitoba continue to make charitable donations at record levels.

In 2015, the median donation across Canada was $300, while in Manitoba that number rose to $420. But, when we dig deeper into those numbers, we see how residents of Provencher have really lived up to their reputation as being among the most generous in the country.

When it comes to charitable donations, Blumenort holds the title once again for being the most generous community in southeastern Manitoba with a staggering median donation of $3,740 – twelve times the national average! Following Blumenort was Landmark at $2,490, Kleefeld $2,260, Steinbach $1,900, New Bothwell $1,500, Grunthal $1,400, Niverville $1,320, Ste.Anne $590, St-Pierre-Jolys $550, La Broquerie $500, St.Malo $390 and Lorette at $350.

However, the news is not all good for charities. The latest numbers confirm what many in the charitable sector already know – the number of charitable donors across Canada continues on a long term decline.

Only 21% of Canadians claimed charitable donations on their tax return in 2015. This number is down from a high of 29.5% in 1990. What does that mean? Simply put, while overall charitable giving is slowly increasing in total dollars donated, it is coming from an ever-shrinking donor base.

This is the reason why last year I introduced my Private Members bill – The Fairness in Charitable Gifts Act.

Every single day and night across Canada, charities provide food for the hungry, beds for the homeless and hope to the sick. Charities advance scientific and medical research, promote education and care for our environment.

Many people don’t realize that federal tax credits for political contributions far exceed the federal tax credits for donations to registered charities in Canada. My Private Members bill would have allowed registered charities to provide their donors with the same generous donation receipts that politicians can now issue.

I believe these changes would have provided a very powerful incentive for Canadians to increase their charitable giving. It would have encouraged donations from the largest segments of the population – those who currently donate under $400 per year as well as those who currently do not donate at all. Charities across Canada would have benefitted greatly as more dollars would have been freed up for donations.

Conservative Members of Parliament overwhelmingly supported my bill. Unfortunately, the large number of Liberal, NDP and Bloc MPs who voted against the bill ensured its demise.

But these new numbers from Statistics Canada once again confirm that charitable giving is alive and well in southeastern Manitoba. As the Member of Parliament for Provencher, I am so very proud to see the generosity of my constituents once again shine through. It is such an incredible honour to represent you in Ottawa.
[:]