Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Pushing Pot and the Carbon Tax Cover-up

[:en]Pushing Pot
Our pot-pushing Prime Minister, Justin Trudeau, has doubled down on his July 1st deadline for marijuana legalization and is now pressuring the Senate to pass it.
When they first presented their plan for legalization, the Liberals introduced two bills – Bill C-45, the Cannabis Legalization Act and Bill C-46 to help police deal with impaired driving. However, pot point man, Liberal MP Bill Blair, has now stated that legalization will go forward even if the impaired driving bill is not ready.
Getting behind the wheel of a vehicle while high is just as dangerous as driving drunk. MADD Canada has already denounced this move by the Liberals. Moreover, many business leaders have expressed their concerns to me about the danger and liability of employees driving trucks or operating heavy machinery while high.
I have written previously and spoken in the House of the recklessness of the Liberals on this issue and the immense dangers posed to society by the legalization of marijuana. It is a gateway drug, introducing young people to the world of other illegal drugs—which the Liberals have stated they are now open to discussing legalizing as well.
While we disagree with legalization, Conservatives believe that it is more important to get both the cannabis legalization bill and the impairment bill right rather than rush them through Parliament just so the Justin Trudeau can celebrate Canada Day in a cloud of smoke.
Carbon Tax Cover-up
Thanks to Justin Trudeau gas prices, electricity rates, taxes and mortgage payments are all increasing, making it more and more difficult for Canadian families to make ends meet. His Liberal government has raised income taxes on 80% of middle class taxpayers, boosted payroll taxes, and now he is ramming through a carbon tax that will inflate other consumer prices. Worse yet, his Liberal government is covering up how much the tax will cost the average Canadian family.

Over the last two years, Conservatives have asked the government dozens of times to tell us how much the average middle-class family will pay in new taxes – and each time the Liberals have refused to tell Canadians. Multiple requests for information filed with the government have resulted in the release of documents that have key information blacked out.

Why you might ask?

The Parliamentary Budget Officer recently released a new report which found that the Liberal carbon tax will take $10 billion out of the Canadian economy over the next four years. Other estimates argue the cost could soar as high as $35 billion per year. There is no doubt that this will negatively affect jobs, workers, and their families. No wonder the Liberals are hiding these numbers from Canadians.
Proponents of carbon taxes say the costs of the carbon tax can be reimbursed and that it is more efficient than regulation; however there is no jurisdiction in Canada where the carbon tax is revenue neutral. In every province, it has become just another source of tax revenue for the government.

The Liberals’ carbon tax will not lead to major emissions reductions in Canada either. We need look no further than British Columbia to see a perfect example of this. BC’s carbon tax isn’t helping the environment; it’s just costing Canadians. Despite having the highest carbon tax in Canada, emissions have continued to rise, and as a result British Columbians now pay more for gas than anyone else in North America—a fact that Justin Trudeau celebrates and has made clear he wishes for all Canadians.

Conservatives understand that you cannot tax your way to a cleaner environment. We will continue to fight for lower taxes and we will continue to call on the Liberals to immediately end their carbon tax cover-up.

[:fr]Pressions à l’appui de la légalisation de la marijuana
Notre premier ministre Justin Trudeau, ce cher défenseur de la légalisation de la marijuana, s’est montré ferme quant au respect de son échéance du 1er juillet pour la légalisation de la marijuana, et fait maintenant pression sur le Sénat pour qu’il adopte le projet de loi.
Au départ, lorsqu’ils ont présenté leur projet de légalisation, les libéraux ont déposé deux projets de loi, à savoir le projet de loi C-45, Loi sur le cannabis et le projet de loi C-46, qui vise à aider la police à gérer les cas de conduite avec facultés affaiblies. Cependant, le député libéral responsable du dossier de la légalisation de la marijuana, Bill Blair, a récemment déclaré que la légalisation ira de l’avant même si le projet de loi sur la conduite avec facultés affaiblies n’est pas prêt.
La conduite avec les facultés affaiblies par la marijuana est toutefois aussi dangereuse que la conduite en état d’ébriété. L’organisme Les mères contre l’alcool au volant (MADD Canada) a déjà dénoncé cette mesure des libéraux. De plus, de nombreux dirigeants d’entreprise m’ont fait part de leurs préoccupations au sujet de la responsabilité des employés qui conduisent des camions ou qui manœuvrent de la machinerie lourde alors qu’ils sont sous l’effet de la marijuana et des risques associés.
J’ai déjà écrit et parlé à la Chambre de l’insouciance des libéraux dans ce dossier et des risques énormes que présente la légalisation de la marijuana pour la société. La marijuana est une drogue d’introduction qui expose les jeunes au monde des autres drogues illicites, dont les libéraux ont par ailleurs également dit être maintenant prêts à discuter de la légalisation.
Bien que nous ne soyons pas d’accord avec la légalisation, dans les circonstances actuelles, nous, les conservateurs, estimons qu’il est plus important de mettre au point les deux projets de loi à la fois, plutôt que d’en précipiter l’adoption au Parlement, simplement pour que M. Trudeau puisse célébrer la fête du Canada dans un nuage de fumée.
Camouflage de la taxe sur le carbone
Grâce à M. Trudeau, les prix de l’essence, les tarifs d’électricité, les taxes et les versements hypothécaires connaissent tous une croissance, ce qui met de plus en plus à l’épreuve la capacité des familles canadiennes à joindre les deux bouts. Le gouvernement libéral a augmenté l’impôt sur le revenu de 80 % des contribuables de la classe moyenne, gonflé les charges sociales, et il impose maintenant une taxe sur le carbone qui fera grimper d’autres prix à la consommation. Pire encore, le gouvernement libéral camoufle le fardeau que cette taxe imposera sur la famille canadienne moyenne.

Au cours des deux dernières années, nous avons demandé au gouvernement des dizaines de fois de nous indiquer le montant qu’une famille type de la classe moyenne devra payer en nouvelles taxes, et chaque fois, les libéraux ont refusé de révéler ce montant aux Canadiens. Les nombreuses demandes d’information présentées au gouvernement ont donné lieu à la publication de documents dont les renseignements essentiels ont été caviardés.

Pourquoi, me direz-vous?
Le directeur parlementaire du budget a récemment publié un nouveau rapport révélant que la taxe libérale sur le carbone retranchera 10 milliards de dollars de l’économie canadienne au cours des quatre prochaines années. Selon d’autres estimations, le coût pourrait grimper jusqu’à 35 milliards de dollars par année. Il ne fait aucun doute que cela nuira aux emplois, aux travailleurs et à leur famille. Il n’est pas étonnant que les libéraux cachent ces chiffres aux Canadiens.
Les défenseurs de la tarification du carbone disent que les coûts de la taxe sur le carbone peuvent être remboursés et qu’elle est plus efficace que la réglementation; toutefois, il n’existe pas au Canada de province ou de territoire où la taxe sur le carbone n’a aucune incidence sur les revenus. Dans toutes les provinces, la taxe sur le carbone représente une énième source de recettes fiscales pour le gouvernement.

Par ailleurs, la taxe sur le carbone des libéraux n’entraînera pas d’importantes réductions d’émissions au Canada. Il suffit de regarder ce qui se passe en Colombie-Britannique pour le constater. La taxe sur le carbone de la Colombie-Britannique n’aide pas l’environnement; elle ne fait que coûter de l’argent aux Canadiens. Bien que la province impose la taxe sur le carbone la plus élevée au Canada, ses émissions continuent d’augmenter et, par conséquent, les Britanno Colombiens paient maintenant leur essence plus cher que quiconque en Amérique du Nord, un fait acclamé par M. Trudeau, qui a exprimé clairement qu’il souhaitait la même chose pour tous les Canadiens.

Les conservateurs comprennent que l’imposition de taxes ne constitue pas la solution pour un environnement plus vert. Nous continuerons de lutter pour une réduction des taxes et de demander aux libéraux de mettre fin immédiatement au camouflage de leur taxe sur le carbone.[:]