Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Questions for Justin Trudeau

[:en]Earlier this week, I had the opportunity to question the Liberal Government at the Special Committee on COVID-19.

Here are some of the questions I had for Justin Trudeau—questions the Government House Leader couldn’t handle.

“In 2015, while in opposition, Justin Trudeau said “For Parliament to work best, its members must be free to do what they have been elected to do — represent their communities in Parliament and hold the government to account,” How does the Prime Minister explain to Canadians how we have more openness when he has shut down parliament for months on end?”

“If the Prime Minster believes “Parliament works best” when elected officials hold the government to account, why did he work with the NDP to avoid parliamentary accountability?”

“If the Prime Minister believes in his 2015 platform that government “should be open by default,” what did the Prime Minister give the NDP to get them to agree to shut down full parliamentary sittings?”

“Does the Prime Minister believe that COVID-19 excuses him from regular parliamentary accountability?”

“If not, then why did he move to suspend Parliament?”

“This Prime Minister doesn’t seem to respect our parliamentary system. That seems to be in line with his stated admiration of China’s basic dictatorship. Speaking of being above the rules, is it true that the Prime Minister has (twice) been found guilty of contravening federal ethics laws?”

I also asked if it was true that no other sitting Prime Minister has ever been found guilty of breaking ethics laws.

Well, Mr. Trudeau promised to do things differently, at least he kept that promise.

“During this time of COVID-19, Prime Minister Trudeau said “Go home and STAY home. This is what we all need to be doing and we’re going to make sure it happens.” Did the Prime Minister really say that?”

“Did the Prime Minister disregard not only provincial regulations, but his own directives when he crossed provincial boundaries for his weekend trip to the Quebec cottage?”

“For months, Prime Minister Trudeau has been telling us to listen to public health experts and not gather in large groups. Canadians have listened. They have not visited their dying loved ones. They haven’t gone to funerals. The haven’t gone to church. And now Prime Minister Trudeau has decided that he can violate his own directives and attend a mass gathering of over 7000 young people in Ottawa. Can the Prime Minister tell us why, once again, the rules don’t apply to him?”

The Minister answered with a convoluted mix of talking points and non-answers.

His responses were indicative of a government that can’t give a straight answer because to do so would incriminate their leader. No wonder they don’t want Parliament to sit. They have no answers for Justin Trudeau’s wanton disregard for the rules.

When will this Prime Minister and his team stop feeling entitled to be above the law?

As long as Parliament’s not sitting, not anytime soon.[:fr]Plus tôt cette semaine, j’ai eu l’occasion de questionner le gouvernement libéral lors de la réunion du Comité spécial sur la COVID 19.

Voici quelques unes des questions que j’avais pour Justin Trudeau et auxquelles le leader du gouvernement à la Chambre a été incapable de répondre.

« En 2015, alors qu’il était dans l’opposition, Justin Trudeau a déclaré ceci : “Pour que le Parlement fonctionne de façon optimale, les députés doivent avoir la liberté de faire ce pour quoi ils ont été élus : représenter les électrices et les électeurs de leur circonscription [au Parlement] et tenir le gouvernement responsable de ses actes”. Le premier ministre peut il expliquer aux Canadiens comment le fait de fermer le Parlement pendant des mois entraînera une plus grande transparence? »

« Si le premier ministre croit que “le Parlement fonctionne de façon optimale” quand les députés peuvent tenir le gouvernement responsable de ses actes, pourquoi s’est il allié avec le NPD pour se soustraire à la responsabilité parlementaire? »

« Si le premier ministre croit effectivement que, comme il l’a indiqué dans sa plateforme électorale de 2015, le gouvernement devrait “être [ouvert] par défaut”, qu’a t il accordé aux néo démocrates pour qu’ils acceptent d’empêcher la tenue de séances parlementaires en bonne et due forme? »

« Le premier ministre croit il que la COVID 19 le dispense de rendre des comptes au Parlement de façon régulière? »

« Dans la négative, pourquoi a t il proposé de suspendre le Parlement? »

« Le premier ministre ne semble avoir aucun respect pour le système parlementaire canadien. Faut il s’en étonner de la part de quelqu’un qui a déclaré son admiration pour la dictature chinoise? Et puisqu’on parle d’être au dessus des règles, est il vrai que le premier ministre a été trouvé coupable (à deux reprises) d’avoir transgressé les lois fédérales en matière d’éthique? »

J’ai également demandé s’il était vrai qu’aucun autre premier ministre en exercice n’avait été reconnu coupable d’avoir enfreint les lois en matière d’éthique.

M. Trudeau avait promis de faire les choses différemment. Il aura au moins tenu cette promesse là.

« En cette période de COVID 19, le premier ministre Trudeau a dit : “Rentrez chez vous et restez chez vous. C’est ce qu’on doit tous faire. Et on va s’assurer que ça se produise.” A t il vraiment dit cela? »

« Le premier ministre n’a t il pas bafoué non seulement les règlements provinciaux, mais ses propres directives lorsqu’il a franchi une frontière provinciale pour aller passer une fin de semaine à son chalet au Québec? »

« Pendant des mois, le premier ministre Trudeau a dit qu’il fallait respecter les consignes des experts en santé publique et éviter les grands rassemblements. Les Canadiens ont obéi. Ils n’ont pas visité leurs proches sur le point de mourir. Ils n’ont pas assisté à des funérailles. Ils ne sont pas allés à l’église. Et voilà que le premier ministre Trudeau décide qu’il peut faire fi de ses propres directives et participer à un rassemblement de masse en compagnie de plus de 7 000 jeunes à Ottawa. Le premier ministre peut il expliquer pourquoi, là encore, les règles ne s’appliquent pas à lui? »

Tout ce que le ministre a fourni comme réponses, c’est un ramassis de déclarations toutes faites et de phrases qui ne veulent absolument rien dire.

Ses réponses confirment que le gouvernement ne peut pas répondre franchement aux questions parce que cela incriminerait son chef. Ce n’est pas étonnant que les libéraux ne veuillent pas que le Parlement siège. Ils sont incapables d’expliquer le mépris total qu’affiche Justin Trudeau envers les règles.

Quand le premier ministre et son équipe cesseront ils de croire qu’ils sont au dessus de la loi?

Tant que le Parlement ne siégera pas, ce n’est pas près de se produire.[:]