Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Reckless Liberal Spending Puts Health Care At Risk

Recently the Parliamentary Budget Officer (PBO) issued a report that said public finances in Canada have become unsustainable due to permanent increases in federal spending and ongoing provincial shortfalls. The PBO warned that the single biggest challenge facing the Liberal government is funding health care.

 

Conservative Health Critic Colin Carrie recently stated, “The Liberal government’s reckless spending shows a complete disregard for the fact that the costs of health care keep rising. The PBO’s findings confirm that the Liberal’s out-of-control spending is causing public debt to grow uncontrollably, and he is sounding the alarm about how governments will pay for essential health care services in the future.”

 

The PBO report comes as the Liberal government plans to run deficits worth more than $100 billion over the next four years.

 

Finance Critic Lisa Raitt added, “Provinces and territories will eventually need more money for health care, but at this rate the Liberal government won’t have anything left to give them. That means they’ll either have to raise taxes on Canadians or cut their health care services.”

 

The PBO estimates that in order to meet health care costs and keep public debt under control, governments will need to collectively hike taxes or cut spending by $11 billion per year. One way or another, Canadians are going to foot the bill for Liberal mismanagement. In just six months, the Liberals have already raised taxes on middle-class families, students and small business owners.

 

The previous Conservative Government offset rising provincial debt by balancing the federal budget. At the same time, we reduced taxes to their lowest point in 50 years which saved a typical family of four almost $7000 per year.

 

Unfortunately, it appears that the Liberals just cannot help themselves when it comes to spending taxpayer money. Borrowed money must be paid back, and the only way the Liberals can do that is by raising taxes.

 

Canadian families can’t afford higher taxes and certainly don’t want to see a weakened health care system. Conservatives will continue to protect our health care by holding the Liberal Government accountable for its out-of-control spending. Récemment, le directeur parlementaire du budget (DPB) a publié un rapport dans lequel il disait que les finances publiques du Canada étaient devenues non viables en raison des augmentations permanentes des dépenses fédérales et des manques à gagner constants des provinces. Le DPB a prévenu que le plus grand défi du gouvernement fédéral serait le financement des soins de santé.

Colin Carrie, porte-parole des conservateurs en matière de santé, a récemment déclaré ce qui suit : « Les dépenses imprudentes du gouvernement libéral montrent un mépris total pour le fait que les coûts de la santé ne cessent d’augmenter. Les conclusions du DPB confirment que les dépenses irréfléchies des libéraux font en sorte que la dette publique augmente de façon incontrôlée, et il sonne l’alarme, demandant comment les gouvernements vont payer pour les services de santé essentiels à l’avenir. »

Le rapport du DPB survient alors que le gouvernement libéral prévoit présenter des déficits de plus de 100 milliards de dollars au cours des quatre prochaines années.

Lisa Raitt, porte-parole de l’opposition officielle sur les finances, a ajouté ce qui suit : « Les provinces et les territoires vont avoir besoin de plus d’argent pour la santé, mais à ce rythme, le gouvernement libéral n’aura rien à leur donner. Ça veut dire qu’ils devront soit augmenter le fardeau fiscal des Canadiens, soit réduire leurs services de santé. »

Le DPB estime qu’en vue d’assumer les coûts en matière de soins de santé et de garder le contrôle de la dette publique, les gouvernements devront collectivement soit augmenter les impôts, soit couper 11 milliards de dollars en dépenses par année. D’une façon ou d’une autre, les Canadiens paieront la note pour la mauvaise gestion des libéraux. En seulement six mois, les libéraux ont déjà haussé les impôts des familles de la classe moyenne, des étudiants et des propriétaires de petites entreprises.

L’ancien gouvernement conservateur a compensé la hausse de la dette provinciale en équilibrant le budget fédéral. En même temps, nous avons réduit les impôts à un point jamais atteint en 50 ans, ce qui a permis à une famille moyenne d’économiser près de 7 000 dollars par année.

Malheureusement, il semble que les libéraux sont incapables de s’empêcher de dépenser l’argent des contribuables. Les sommes empruntées doivent être remboursées, et le seul moyen qu’ont trouvé les libéraux pour le faire, c’est en augmentant les impôts.

Les familles canadiennes n’ont pas les moyens de payer davantage d’impôts, et ne veulent certainement pas que l’on affaiblisse leur système de santé. Les conservateurs continueront de protéger les soins de santé en tenant le gouvernement libéral responsable de ses dépenses débridées.