Nominate someone deserving for the King Charles III Coronation Medal - Click here!

Statement by MP Ted Falk on Bill C-36

Steinbach, MB – November 5, 2014 – “Yesterday I was pleased to see that the Senate of Canada passed Bill C-36, the Protection of Communities and Exploited Persons Act.

Bill C-36, a made in Canada model, makes the buying and advertising of sexual services illegal and directly targets the demand for prostitution by taking tough action against pimps and johns.

The Protection of Communities and Exploited Persons Act will protect our communities – in particular women, children, and those who are at risk of being drawn into prostitution – from the dangers associated with prostitution, including violence, drug-related crime, and organized crime.

We are also committed to protecting Canadian communities by making it illegal to sell sexual services in or near any public place where children could be present.

These measures will be supported by $20 million in new funding, including support to grassroots organizations dealing with the most vulnerable prostitutes. Recognizing that the overwhelming majority of prostitutes are looking to leave this dangerous and harmful line of work, there will be an emphasis on funding programs with a proven record of helping prostitutes exit the sex trade.

Having been adopted by the Senate of Canada, Bill C-36 is expected to receive Royal Assent shortly. The provisions of the Bill will come into force 30 days after Royal Assent, meeting the December 19, 2014 deadline set by the Supreme Court of Canada.”

-30-

 Mike Cancade
Executive Assistant
Office of Ted Falk, MP
8-227 Main St
Steinbach, MB  R5G-1Y7
204 326-9889
ted.falk.c1a@parl.gc.ca
www.tedfalk.caSteinbach (Manitoba) – Le 5 novembre 2014 – « Hier, j’ai appris avec plaisir que le Sénat du Canada avait adopté le projet de loi C-36, Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d’exploitation.

Le projet de loi C-36 est un modèle élaboré au Canada qui rend illégaux l’achat et la publicité de services sexuels et cible directement la demande de services de prostitution en punissant sévèrement les proxénètes et les clients.

La Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d’exploitation permettra de protéger nos collectivités, et plus particulièrement les femmes, les enfants et les personnes qui risquent d’être entraînées dans la prostitution, contre les dangers se rattachant à la prostitution, notamment la violence, les activités criminelles liés à la drogue et le crime organisé.

Nous sommes déterminés à protéger les collectivités canadienne en rendant illégale la vente de services sexuels dans les endroits publics où des enfants pourraient se trouver ou près de tels endroits.

Ces mesures seront appuyées au moyen d’un nouveau financement de 20 millions de dollars, notamment pour aider les organismes communautaires qui s’occupent des personnes prostituées les plus vulnérables. Nous comprenons que la grande majorité des personnes prostituées cherchent à quitter ce domaine de travail dangereux et nuisible. Nous mettrons donc l’accent sur le financement de programmes éprouvés pour aider les personnes prostituées à sortir de l’industrie du sexe.

Ayant été adopté par le Sénat du Canada, le projet de loi C-36 devrait recevoir la sanction royale sous peu. Les dispositions du projet de loi entreront en vigueur 30 jours après la sanction royale, respectant ainsi la date limite du 19 décembre 2014 fixée par la Cour suprême du Canada. »

-30-

Mike Cancade
Adjoint exécutif
Bureau de Ted Falk, député
227, rue Main, bureau 8
Steinbach (Manitoba)  R5G-1Y7
204-326-9889
ted.falk.c1a@parl.gc.ca
www.tedfalk.ca