Do you support the Conservative plan to axe the tax? Click here to let me know!

Supporting Canadians Through COVID-19

[:en]COVID-19 has changed our daily lives in significant ways these last few weeks. The pace of change has been swift and it’s not easy to keep up with the ever-changing details.

In order to provide you with a one-stop shop for COVID-19 information, my office has put together a resource library which you can find at tedfalk.ca/covid-19-resources-for-impacted-canadians/.

Here are a few things you should know this week:

Beginning Wednesday, April 1, the Government of Manitoba has announced that all businesses except essential services will be closed until at least Tuesday, April 14. For example, bars and hair salons must close. Many essential services will remain in operation, such as grocery and hardware stores, gas stations, and more. You can find a full list through my website.

To support workers and businesses as they respond to COVID-19, last week Parliament passed emergency legislation. Many Canadians are struggling and those facing hard times should have access to the necessary supports. This includes a temporary increase to the GST credit, a temporary increase to the Canada Child Benefit, RRIF conversion reduction, and a wage subsidy for businesses. It also included $500 million for the provinces and territories for health care system funding.

The new Canada Emergency Response Benefit (CERB) has been introduced – a taxable benefit of $2,000 a month for up to four months. The CERB is for those who must stop working due to COVID-19 and do not have access to paid leave or other income support, sick or quarantined workers – or those taking care of someone who is sick with COVID-19, working parents who must stay home without pay to care for a sick child or because of school/daycare closures, workers who remain employed but aren’t being paid due to insufficient work, and wage earners and self-employed individuals who would not otherwise be eligible for Employment Insurance. The CERB will be accessible through a secure web portal in early April.

Business who have seen at least a 30 per cent decrease in revenue because of COVID-19 can also expect support in the days ahead. The new wage subsidy for businesses will cover 75 per cent of each employee’s wages, to a maximum of $847 a week, and will be backdated to March 15. At the time of writing, we are still awaiting the full details of this program. Businesses requiring support can review my website for the most up-to-date information on the wage subsidy and other assistance.
[:fr]La COVID-19 a bouleversé nos vies ces dernières semaines. Les informations se sont succédé à un tel rythme qu’il est difficile de se tenir au courant des détails qui changent constamment.

Afin de regrouper en un seul endroit les renseignements sur la COVID-19, mon bureau a créé un centre de ressources à votre intention au tedfalk.ca/covid-19-resources-for-impacted-canadians/.

Voici quelques faits à retenir cette semaine :

Le gouvernement du Manitoba a annoncé qu’à compter du mercredi 1er avril, tous les commerces sauf les services essentiels seront fermés au moins jusqu’au mardi 14 avril. Par exemple, les bars et les salons de coiffure doivent fermer leurs portes. De nombreux services essentiels poursuivront leurs activités, notamment les magasins d’alimentation, les quincailleries et les stations-service. Vous trouverez un lien vers la liste complète sur mon site Web.

La semaine dernière, pour venir en aide aux travailleurs et aux entreprises pendant la crise de la
COVID-19, le Parlement a adopté des mesures législatives d’urgence. Beaucoup de Canadiens sont en difficulté et doivent pouvoir obtenir l’aide dont ils ont besoin. Cette aide comprend une augmentation provisoire du crédit pour TPS et de l’Allocation canadienne pour enfant, une réduction de la conversion des fonds enregistrés de revenu de retraite, et une subvention salariale pour les entreprises. Elle inclut également un paiement de 500 millions de dollars aux provinces et aux territoires pour le financement du système de santé.

Une nouvelle Prestation canadienne d’urgence (PCU) – une prestation imposable de 2 000 $ par mois pendant quatre mois au maximum –sera versée aux travailleurs qui doivent cesser de travailler en raison de la COVID‑19 et qui n’ont pas accès à un congé payé ou à une autre forme de soutien du revenu, à ceux qui sont malades, qui sont mis en quarantaine ou qui prennent soin d’une personne malade atteinte de la COVID‑19, aux parents travailleurs qui doivent rester à la maison sans salaire pour s’occuper d’enfants qui sont malades ou qui ont besoin de soins en raison des fermetures d’écoles et de garderies, aux travailleurs qui ont encore leur emploi, mais qui ne sont pas payés parce qu’il n’y a pas suffisamment de travail, et aux salariés et travailleurs autonomes qui ne seraient pas admissibles par ailleurs à l’assurance-emploi. La PCU sera accessible par l’intermédiaire d’un portail Web sécurisé au début du mois d’avril.

Les entreprises dont les revenus ont baissé d’au moins 30 % à cause de la COVID-19 peuvent également s’attendre à recevoir de l’aide au cours des prochains jours. La nouvelle subvention salariale aux entreprises couvrira 75 % du salaire de chaque employé, jusqu’à concurrence de 847 $ par semaine, et prendra effet rétroactivement au 15 mars. En date de rédaction, nous attendons encore tous les détails concernant cette mesure. Les entreprises ayant besoin d’aide pourront consulter mon site Web pour trouver les renseignements les plus à jour sur la subvention salariale et les autres formes d’aide.[:]